• ENSEIGNEMENT MYSTIQUE

     

    Définitions
    L'âme
    L’âme est un roseau flexible et résistant ; le vent de l'adversité la fait plier en vain ; elle lutte
    et se redresse, plongeant ses racines tenaces plus profondément dans la matière, mais relevant
    plus droit vers le ciel sa tige souple, plus forte après chaque orage.
    L’âme est encore un diamant d'une eau pure, aux rayons magnifiques, mais dont la gangue
    d'argile enferme la beauté ; la souffrance est le ciseau qui enlève, parcelle par parcelle de cette
    enveloppe qui voile la splendeur du joyau ; l'homme est l'ouvrier qui guide le minerai suivant
    le travail qui s'opère sans son aide ; Dieu dirige l'instrument qui enlève et cisèle ; Dieu est
    l'artisan et l'âme pure son chef-d'oeuvre.
    Paix, Foi, Amour, Bonté, Charité
    Paix, Foi, Amour, Bonté, Charité sont des notes de flamme dans la gamme de l'âme, elles
    forment l'harmonie qui engendre la Vie, elles sont le chant qui rythme les pas du chrétien qui
    s'avance vers le sanctuaire.
    Pureté, Chasteté, Sincérité, Honnêteté
    Pureté, Chasteté, Sincérité, Honnêteté sont les couleurs superbes qui parent le vêtement du
    pèlerin fervent qui monte vers l'étoile d'or. Vêtement blanc, bordé d'or, lin pur, tissu fin et
    souple, qui pare le néophyte, qui l'enveloppe, le protège ; c'est sa blancheur qui le fait
    distinguer dans l'obscurité qui enveloppe la Terre.
    Lumière, Chaleur, Clarté
    Rayons d'or et d'argent, vous sortez du foyer qu'est le coeur du chrétien, quand il a dominé sa
    personnalité, qu'il a offert au Christ sa vie, son âme, ses forces et que pour servir il a tout
    délaissé. C'est grâce à ces rayons de lumière et de chaleur que son passage sur terre féconde et
    vivifie ; lampe à l'huile pure, foyer aux flammes ardentes, il éclaire, purifie, il attire et retient.

    Pardon
    Pardon, tu es le baume qui guérit toute blessure ; tu es l'onguent qui referme toute plaie ; tu es
    la vie qui revient à l'organe malade, tu es le sang qui ranime le mourant ; Pardon, tu es aussi la
    plante salutaire mise près du poison pour en détruire l'effet ; tu es le rayon d'or dans le ciel
    sombre, plein de tempêtes ; tu es l'eau fraîche dans le désert de sable ; Pardon, tu viens de
    Dieu emportant avec toi l'injure ou la haine pour laisser en échange, tendresse et amour.
    Rayon
    Rayon, tu es la force qui pénètre et vivifie, tu es la lumière qui illumine et conduit ; tu es
    l'afflux qui ranime et transforme ; tu es la flèche qui blesse et avertit, tu es le baume qui guérit
    et endort ; tu es la vie du corps, de l'âme et de l'esprit ; Rayon, tu viens du coeur de notre divin
    Maître et tu remplis la tâche dont il t'a chargé ; tu sais où tu frappes, où tu atteints, où tu
    pénètres, et là où tu es entré, tu as laissé une trace qui jamais ne s'efface et qui, comme un
    sillon, permet au grain de germer.
    Vie
    Vie, tu es pour l'être la santé, l'activité, la force ; tu es pour l'âme l'aliment nourricier, l'afflux
    divin, le guide souverain ; tu es pour l'esprit l'étincelle divine qui le rend conscient de sa
    sublimité ; tu es le courant qui le relie à Dieu et qui lui transmet Ses ordres et Ses messages.
    Vie, tu es aussi l'Esprit absolu qui descend dans toute manifestation perceptible à nos sens ;
    Vie, tu es l'eau, le feu, l'air, la lumière, tu es tout ce qui existe, tout ce qui devient, tout ce qui
    meurt, tu es le Souffle de Dieu, Son soupir et Son sourire.
    La page magnifique est terminée ; le temple disparaît, mais l'âme se souvient de
    l'enseignement reçu pour le méditer et s'efforcer de le vivre.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique