• Papus

    Gérard ENCAUSSE
    Dit "PAPUS"


    Sa vie.


    *
    Né le 13 juillet 1865 à la Corogne, Espagne, d'un père français, le
    chimiste Louis Encausse, et d'une mère originaire de Valladolid, Espagne,
    Gérard Anaclet Vincent Encausse vit son enfance s'épanouir sur la Butte
    Montmartre, dans ce grand Paris que ses parents vinrent habiter en 1869.

    *
    Il fit d'excellentes études scolaires et s'inscrivit ensuite à la
    faculté de médecine. Brillant externe des hôpitaux, il délaissa la
    préparation de l'internat pour se consacrer à l'étude approfondie des "
    Sciences Occultes. Il signa de son célèbre pseudonyme, Papus (le médecin de
    la première heure) la plupart de ses écrits.

    *
    Le premier de ses ouvrages fut publié en 1884 à l'âge de dix-neuf
    ans. Le pseudonyme de Papus, il l'a pris dans le " Nuctéméron " d'Apollonius
    de Tyane dont il avait eu connaissance par soin premier Maître (le grand
    Occultiste Elyphas Levi) dont il avait médité les oeuvres avec un soin
    particulier.

    *
    Doué d'une activité considérable, Philosophe, érudit, auteur estimé,
    conférencier habile et enjoué, Gérard Encausse Papus, dont on a pu dire avec
    raison qu'il fut le Balzac de l'Occultisme, se montra un vulgarisateur
    remarquable autant qu'apprécié tant en France qu'à l'étranger. La liste
    complète de ses publications comporte 160 titres, sans compter les
    nombreuses traductions étrangères de ses principaux ouvrages.
    Ajoutez à cela ses qualités de thérapeute (allopathie, homéopathie, médecine
    spirituelle), son extraordinaire autant qu'étrange " intuition ", sa très
    grande bonté, son constant désir de venir en aide à autrui.

    *
    Sa rencontre avec le Maître Philippe de Lyon, Grand Initié et
    Thérapeute lui aussi, reconnu par la faculté de médecine de Lyon, alors
    qu'il n'avait jamais suivi de cursus universitaire (+ de 6000 guérisons),
    l'orienta plus sûrement encore vers l'aspect Christique des recherches
    Hermétiques.

    *
    Durant la première guerre mondiale, il fut médecin-chef d'une
    ambulance du front en 1914 et 1915 et se dépensa sans compter pour les
    blessés, qu'ils fussent français ou allemands. Surmené autant physiquement
    que moralement par plus de trente années de labeur constant, il fut évacué
    sur l'arrière, hospitalisé, puis après une nouvelle affectation, rendu à la
    vie civile.

    *
    Son épuisement était tel que le 25 octobre 1916, en allant voir son
    ami et médecin Emile Sergent à l'hôpital de la Charité, il s'écroula victime
    d'une grave atteinte pulmonaire. Il mourut ainsi là ou il avait commencé sa
    carrière médicale.
    *
    Il fut qualifié de " bon docteur " et peut être considéré comme l'un
    des grands Adeptes de l'Hermétisme, de l'Occultisme et de la Magie
    Théurgique.
    *
    Il fut également Grand Maître de l'Ordre Martiniste et Grand Maître
    de France du Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm. Il est à noter que
    les successeurs de Gérard Encausse en Hermétisme cumulèrent également cette
    double charge:

    - Charles Detré " Teder " 27 juillet 1855 / 26
    septembre 1918
    - Jean Bricaud 11 février 1881 / 21 février 1934
    - Constant Chevillon 26 octobre 1880 / 25 mars 1944
    - Charles-Henry Dupont 19 février 1877 / 01 octobre 1960
    - Robert Ambelain 02 septembre 1907 / 27 mai 1997

    " CONNAIS TOI TOI-MEME ET TU CONNAITRAS L'UNIVERS ET LES DIEUX "




    SA PHILOSOPHIE, SON OEUVRE.


    *
    Gérard Encausse, Papus, durant son périple initiatique qui durant
    une trentaine d'années, fut à l'origine de cette vulgarisation de
    l'Occultisme, par des ouvrages accessibles à ceux et celles désireux de
    travailler les Sciences Sacrées.
    *
    Cela a déjà été dit mais l'essentiel de sa tâche a résidé dans la
    mise en place du Martinisme moderne entre 1888 et 1891 beaucoup plus que par
    son implication dans la Franc-Maçonnerie, qu'il a d'ailleurs eu quelque
    peine a intégrer (certaines Obédiences l'avaient refusé et ne voulaient pas
    en leur sein un illuminé susceptible de perturber un ordre établi).

    *
    L'ordre Martiniste de Papus était en effet représenté aussi bien en
    Europe, en Afrique ou aux Etats-Unis et il était peuplé d'humbles comme de
    têtes couronnées. C'était en quelque sorte une " Chevalerie de l'Altruisme
    ", un centre ou l'on s'efforçait de rester impassible devant les tourbillons
    de la société.

    *
    Le but de Papus était de constituer une chevalerie mystique et
    ésotérique afin de lutter, au nom des principes intangibles de bonté et
    d'attachement à l'amélioration de l'individu, contre l'abêtissement et le
    sectarisme, afin de retrouver les valeurs spirituelles, hors de tout
    contexte religieux ou politique.
    *
    Le Martinisme de Papus était un ordre " Chrétien ", au sens originel
    du terme, ouvert aux hommes et aux femmes de bonne volonté qui abordaient
    les question d'un point de vue philosophique et mystique par une méthode de
    travail à la fois commune et individuelle, cela en conformité avec les
    directives originelles laissées par les fondateurs du Martinisme, Martines
    de Pascually et Louis-Claude de Saint-Martin.

    *
    Cette philosophie fut mise en place par Papus, suivi par son
    successeur Charles Détré (Teder), dans le Rite Ancien et Primitif de
    Memphis-Misraïm et perdurent encore.
    *
    Il envisagea de donner une orientation plus opérative aux travaux
    qui étaient réalisés dans les divers Ateliers et laissa en héritage le
    Martinisme comme un acquis du Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm aux
    bons soins de ses successeurs.

    *
    Le docteur Gérard Encausse dit Papus, peut être considéré comme l'un
    des grands Occultistes de la Franc-Maçonnerie du vingtième siècle, au même
    titre que Robert Ambelain, tant par la somme d'ouvrages qui nous aident sur
    le chemin épineux de l'Initiation, que par la philosophie ancestrale qu'il a
    préconisé le long de son existence.





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique