• Nicolas Haywood

      Le Prieuré de

    Sion, l’alchimie, et

    les structures

    souterraines de

    l’Aude

     

    Quand les gens me demandent ce que je pense du Prieuré de Sion et du mystère de Rennes-le-Chateau, je leur dis souvent ça : Après dix ans et plus passés à étudier sérieusement ce corps énigmatique de légendes, j’y ai trouvé un trésor de sagesse. J’ai appris tant de choses intéressantes sur l’hermétisme, l’alchimie, la magie rituelle, la cabale, les traditions religieuses, l’histoire, l’archéologie, la mythologie, l’anthropologie, la philosophie, l’astronomie, et la physique que j’aurais jamais trouvées autrement.

    Grâce à cette recherche, j’ai appris à lire les mythes intuitivement, et voir les archétypes de l’inconscient collectif en toute chose. J’ai acquis la faculté de vision qui me permet de pénétrer le coeur d’un mystère parfois même presque instantanément, et de naviguer dans les profondeurs qui semblaient impénétrables à l’aide du Compas (boussole) des Sages comme guide.

    Insigne du Prieuré de Sion

    J’ai souvent pensé que peut-être le personnage public du Prieuré de Sion existe uniquement à cette fin. Il sert de Psychopompe, d’initiateur Hermétique, de Lièvre de Mars qui aspire l’initié dans le trou du lapin et dans le labyrinthe, qui, si exploré de la bonne façon, amène le chercheur au Château de Lumière.

    Nicolas Haywood, le porte-parole controversé du Prieuré de Sion moderne (rendu célèbre dans le livre de 1980 Holy Blood, Holy Grail, et plus récemment revivifié dans The Da Vinci Code), s’opposerait à cette caractérisation. Le Prieuré est bien plus qu’une diversion pour tromper les gens qui cherchent un trésor enfoui ou des mystères anciens en rapport avec l’illumination. Ce n’est pas non plus une bande d’anciens catholiques énervés qui ont une dent contre l’Eglise.

    Haywood admet que les déclarations publiques du Prieuré ces dernières décennies, pleines d’allusions à des artéfacts mystérieux, de lieux mystérieux, de sociétés secrètes et de lignées royales sacrées, ont en fait des propriétés initiatiques si elles sont perçus de la bonne manière par le chercheur. Dans ce cas, ce qui peut sembler être une diversion pourrait être, en regardant de plus près, le Saumon de la Sagesse des philosophes.

    De plus, nous apprenons en arrivant à la fin de notre initiation que c’est nous qui sommes pêchés. Comme je l’ai écrit récemment dans mon essai “Regnum in Potentia (Part 2)”:

    Il y a une raison pour laquelle Parzival est conduit au château du Graal par un homme dans une barque de pêcheur et qui se révèle être le roi. C’est parce que c’était réellement Parzival qu’il était en train de pêcher. … Jesus a dit à ses apôtres, parlant de leur apprentissage en tant que faiseurs de miracles et évangélistes, qu’il leur apprendrait à être des « pêcheurs d’hommes »’ … l’idée ‘pêcher des hommes’ fait référence au concept de tendre un piège, appâter quelqu’un et le leurrer à l’intérieur… Quand le Roi Pêcheur est assis dans sa barque, attendant que quelqu’un comme Parzival vienne pour pouvoir l’encourager à aller dans le château du Graal, il joue le rôle d’un Psychopompe. C’est le qualificatif donné à Hermès, le dieu fourbe, qui est l’initiateur des adeptes en alchimie, et donc également le guide des âmes voyageant dans l’Autre monde.

    Sous cet aspect il est intéressant de noter qu’un sens du mot “nick” est “attraper, prendre au dépourvu, arrêter” et aussi “voler.” Hermès était un voleur. Dans le film alchimique La Montagne Sacrée de 1973, réalisé par Alejandro Jodorowsky, il introduit ses derniers étudiants choisis avec soin aux autres initiés de sa classe ainsi :

    Le poisson pense à son appétit, et pas au pêcheur. C’est le maître qui cherche l’élève. Vous voulez savoir le Secret. Mais l’homme ne peut rien réaliser seul. Pour accomplir l’Oeuvre Alchimique, vous aurez ces compagnons. Ce sont des voleurs comme vous, mais à un autre niveau, ce sont les personnes les plus puissantes de la planète : des industriels, et politiques.

    Nicolas Haywood dit que le Prieuré est effectivement le vrai garde du corps des trésors enfouis et mystères anciens. J’avais raison, selon lui, de supposer dans mon livre The Merovingian Mythos qu’il y a un ancien temple souterrain enfoui sous le sol Rennes-le-Chateau. Il dit que j’avais raison d’affirmer que le village est situé à un endroit qui était considéré comme le « centre du monde” par les habitants, car on croyait qu’une « Arche » contenant les restes d’une civilisation humaine avait été préservée là après le déluge mondial. De plus, il a validé ma théorie qu’il y a un calendrier lunaire caché dans la structure numérale de la hiérarchie de l’organisation, dont je parle dans The Merovingian Mythos, et dans mon ebook The Cutting of the Orm. (Haywood, en fait, a gentiment donné son approbation personnelle à plusieurs de mes oeuvres et a dit que certains de mes livres sont déjà archivés dans la bibliothèque officielle du Prieuré de Sion en France.)

    Croix d’Hendaye

    Haywood dit que le Prieuré de Sion est et a toujours été le plus grande épine dans le pied de l’Eglise Catholique, en tant que représentants des Desposyni — le groupe de familles royales dont fait partie les descendants vivants de Jésus Christ. Mais de façon plus inquiétante, il dit que le Prieuré croit que la fin du monde tel que nous le connaissons est imminente. Il semble penser qu’ils ont une connaissance cachée sur comment ça va se produire, qui va survivre, et pourquoi. Mais apparemment les maîtres cachés pour qui il parle ne lui permettent pas d’en parler en détails.

    Cependant, il affirme que les légendes sont vraies, rendues populaires dans des journaux récents, que près du Mont Bugarach il y a un portail vers un monde souterrain qui sera protégé de la catastrophe à venir. Haywood a manifesté son intérêt pour les messages cryptiques apocalyptiques de la Croix d’Hendaye, dont il est question dans le dernier chapitre du livre de Fulcanelli « Le Mystère des Cathédrales ». Cet artéfact est remarquable car il contient l’avertissement suivant, codé :

    Il est ecrit que la vie se refugie en un seul espace.

    Fulcanelli le décode de cette façon:

    … il existe une contrée, où la mort n’atteindra point l’homme à l’époque du terrible double cataclysme. Quant à la situation géographique de cette promise, d’où les élus assisteront au retour de l’âge d’or, c’est à nous de la rechercher.

    Symboles étranges de la Croix d’Hendaye

    La plupart des gens qui croient en ces choses craignent la fin du Calendrier Maya en 2012 qui est la date d’une catastrophe sur Terre qui détruira notre civilisation. Haywood a dit dans une récente interview avec Rene Barnett sur NightVision Radio qu’il pense que nous avons encore quelques années devant nous, mais pas longtemps.

    Comme cette information serait clairement de l’intérêt de toute l’humanité, j’ai tenté à nouveau de percer les mystères du Prieuré de Sion, dans l’interview que Mr. Haywood m’a gracieusement accordée. Elle fut faite peu après son retour du mariage du Duc et de la Duchesse de Cambridge (Prince William et Kate Middleton) en tant t’Invité Général. Voici ce qui en a résulté.

    TRT: Il y a-t-il plus qu’un Prieuré de Sion?

    NH: Non. Il y a seulement UN VRAI Prieuré de Sion. Il existe, cependant, plusieurs organisations satellites qui soutiennent nombre des buts de Sion. C’est sans surprise que ça s’est étendu ces dernières années, mais jusqu’au début des années 90 des sociétés comme la GLA et la AASR (alias: ‘The Rite of Memphis’ tel que promulgué par Paul Urbane Fleury), furent parmi les principaux partisans et co-opératifs, financièrement et par ailleurs avec certaines familles qui furent/sont – à force d’alliances matrimoniales – des descendants directs de l’une des catégories listées par la hiérarchie de l’Église Catholique Romaine depuis déjà 326-7 après J.C. comme constituant une véritable menace et potentiellement alarmante à l’expansion de l’institution et au monopole sur plusieurs vérités directement en rapport avec la véracité de la mythologie chrétienne toute entière. En d’autres mots, les familles des membres en question constitueraient (et constituent toujours), ce qu’on appellerait – en langage moderne — ‘une liste noire.’ Ce qui marqua le séjour de l’Eglise Romaine Catholique en Régicide et, ultimement, Déicide. Les QUATRE Décrets Pontificaux DISTINCTS ne seront, selon les DEUX Cardinaux, actuellement toujours situés à l’intérieur du Vatican, JAMAIS volontairement annulés.

    Depuis environ 1993 un certain nombre de sociétés ésotériques et politiques pré-existantes qui ont trouvés des points communs avec Sion s’y sont associés, mais jamais autant que les précédentes, (cad: GLA, Les Loges Ecossais et Le Loge d’Or de Trismegistus No. ‘0’ basé à Lucerne, Suisse, etc.). Outre la section ci-dessus, il faut tenir compte des alliances éphémères de l’Ordre, ces derniers siècles, avec des candidants – des groupes – apparemment improbables, en vue de hâter les certains changements spécifiques dans la Conscience Collective OU pour faire progression son Circuit actuel. Ces alliances apparemment contre nature (comme cela a souvent été le cas) sont rarement écrits ou archivés, à l’exception de pactes signés; dont des copies sont détenues par chacune des parties seulement.

    TRT: Est-ce que le Prieuré que vous représentez est le même que celui que Gino Sandri représente ? Est-ce le même que Pierre Plantard représentait ?

    NH: Oui. Le Prieuré de Sion pour lequel Gino ‘Sandri’ agit en tant que Secrétaire Général et le Prieuré de Sion qui m’a invité à être porte parole sont IDENTIQUES. Cependant, vous devez garder à l’esprit le fait que les membres sont liés par certains serments, statuts et mandats qui sont notoirement sujets à des changements soudains et apparemment inexplicables en raison d’une ancienne clause dans les statuts; clairement conçus en conséquence directe de l’exécution du Décret Papal présumé et des Mandats d’Arrestation Royaux sous Philippe IV, par rapport à des déclarations contradictoires, des dénis de précédentes affirmations d’un individu au sein de l’ordre. Ce dernier exemple peuvent contenir le déni soudain de n’avoir jamais été lié à l’ordre. Ces imprévus existent dans les Status Officiels sous le Statut No. 0, dont les contenus n’ont JAMAIS été rendus publics, mais il a déjà été fait allusion à l’existence de ce Statut.

    TRT: Quel rôle le Prieuré joue-t-il à l’égard de Rennes-le-Chateau? Etes-vous les gardiens d’un secret à cet endroit ?

    NH: Oui. Sion est le gardien d’un secret à Rennes-Le-Chateau qui est considéré comme un Secret d’Etat depuis environ 1153. En réalité, ce qui était au départ un secret principal est devenu tout un ensemble de secrets qui vont des aspects historiques ésotérique/occulte au monde contemporain/métaphysique.

    TRT: Le Prieuré de Sion a-t-il un objectif plus important en-dehors de ça ?

    NH: Encore une fois — Oui. On m’a dit une fois avec beaucoup d’insistance que la vraie raison d’etre de Sion était la ‘Paix mondiale….’ Ce n’est PAS entièrement vrai, cependant l’aboutissement d’un grand nombre de ses buts principaux conduirait ultimement à la résolution des différences entre les structures de croyances spirituelles majeures, et la fusion ou identification de multiples divisions fondamentales à la fois en Orient et Occident, supprimant ainsi toutes le raisons pseudo-légitimes des guerres et de la discorde sur la base de différences religieuses.

    Un objectif majeur, en dehors d’une protection continue des personnes qui, en raison de leur naissance, se sont retrouvées parmi les membres de familles liées directement aux Desposyni originaux (y compris ces familles qui descendent des VRAIS apôtres, originaux; ceux dont on sait qu’ils se sont mariés et ont eu des enfants), est la protection d’objets sacrés (nommés faussement Reliques), et d’un lieu précis dans les environs de Rennes. Ce sont des sujets sur lesquels je n’ai PAS reçu la permission de parler, mais quand et si j’en ai le droit j’apporterai plus d’informations.

    TRT: Pour quelle raison le Prieuré utilise des portes paroles tels que vous pour faire miroiter des indices au public, les invitant à résoudre un mystère dont la question n’a pas été clairement définie, et pour lequel il n’est pas sûr qu’il y ait une réponse à obtenir à la fin ? Est-ce une performance artistique intergénérationelle, et si c’est le cas, est-ce que c’est une sorte de rituel magique également ?

    NH: Nous pensons que c’est l’une de vos questions les plus intéressantes, surtout que Tony Robinson a fait une déclaration similaire dans son documentaire. Cependant, M.Robinson n’a pas informé son audience qu’il était un ‘Chrétien Born Again’ comme si ça n’avait pas d’importance sur ses conclusions, etc. Aussi, mon vieil ami Brian Sewell — le critique d’art devenu historien — devait aussi à cause des Directeurs renoncer à toute significations ésotériques dans les œuvres de Léonard de Vinci. De plus, un soi-disant expert; un homme d’Oxford, parlait tout le temps de La Magdalene en tant que ‘La Maudlyn’ — un terme délibérément employé par le fondateur du Magdalene College; Lord Audley, en 1552, pour distinguer son institution d’une autre portant le même nom. Cependant, des écrits bibliques primitifs n’écrivent pas son nom avec la lettre ‘e’ finale comme l’affirme — le vice chancelier du college – que la lettre ‘e’ fut ajoutée par un service postal ancien à un moment durant le 19ème siècle.

    Premièrement. Bon nombre de questions que l’on se pose en rigolant son en fait révélatrices, hermétiques, si l’on regarde le matériau, les déclarations et « indices », dont bon nombre semblent — à première vue — être disparates, et quand on regarde de plus près le contexte lié à un tel matériau et/ou déclarations, etc. on s’implique en réalité dans un exercice méditatif profond-mais-inconscient. On est totalement concentré. Ajouté à ce fait est que lorsque des ‘indices’ historiques ou rapports de faits peu connus sont disséminés par des personnes telles que moi, l’individu tenace suivra ce témoignage et le fil historique, le retraçant jusqu’à son point d’origine. Ce sont précisément de tels exercices qui donnent des connexions soudaines et totalement inattendues à des évènements historiques anciens bien connus. Après tout, le terme ‘Sion’ peut être pris littéralement, signifiant ce point d’origine. C’est en partie l’une des raisons pour décrire l’ordre comme constituant — en partie — une forme d’alchimie. Après tout, Le Lapis Philosophorum, en dehors d’être une substance et un objet solide réel, constitue l’axe du moyeu au travers duquel toute contemplation passe. Le centre de tout cela est, a été et sera toujours. Ainsi, il confère à celui qui a Réussi un « Coign of Vantage » [ndt : Point de vue avantageux pour l'observation ou l'action]; duquel TOUT ce qui existe peut être vu d’un simple coup d’oeil en esprit !

    En essence, Sion se préoccupe de certains évènements primordiaux, de l’histoire enseignée fausse, de l’évolution de l’Humanité et, au cours du temps il est involontairement devenu les gardiens de plusieurs reliques cruciales aux éléments de la civilisation occidentale. Cependant, comme le monde est maintenant un lieu beaucoup plus mercuriel, le rôle de gardien est devenu tout aussi important à la notion d’histoire orientale et moyen-orientale. Pour le ‘Sanctuaire Intérieur’ de Sion il n’existe pas une telle chose que « l’Âge des Ténèbres ».’

    Deuxièmement. A propos de Sion qui serait un exercice de Performance Artistique Intergénérationnelle ou contemporaine. Si c’était le cas ça ne serait toujours pas sans but, et cette idée même implique des déclarations telles que ‘Le monde entier est un théâtre…..& etc.’ avec une signification totalement nouvelle et inattendue. Cependant, bien que certains individus et groupes sans lien entre eux, non initiés, ont — depuis le milieu des années 90 — tenté de forger des alliances avec Sion et, ce faisant, ont accumulé un matériau supplémentaire dans le creuset de l’ordre contribuant ainsi à ‘l’ombre changeant’ qui EST le Prieuré de Sion et lui donnant de fausses raisons d’etre, de telles interférences ont eu tendance à travailler en faveur de l’ordre, surtout que le zenith de cette période a occlus avec succès des changements internes, (et quelques bouleversements), qui sont arrivés en même temps.

    Quoi qu’il en soit, la réponse à l’idée de Sion étant un exercice de Performance Artistique intergénérationnelle est un ‘NON,’ retentissant, mais certaines de ses anciennes sociétés satellites acceptées ont — quelque fois — ont fait des choses qui ressemblaient plus à un exercice de Protestation Intergénérationnelle dirigé vers l’Eglise Catholique, et par ‘Intergénérationnel’ je suppose que vous vous référez directement à des générations de familles spécifiques et de leurs partisants, etc.

    TRT: Est-ce que le système de la structure est le même que celui publié dans The Messianic Legacy et attribué à Jean Cocteau? Combien de membres il y a-t-il aujourd’hui ? Quel est le processus de candidature ?

    NH: Non, la structure interne de l’Ordre a été légèrement modifiée depuis celui cité dans toutes les oeuvres écrites à ce jour, et il n’y a PAS de processus de candidature. On est approché, mais seulement quand un membre héréditaire choisit de céder sa place au sein de l’ordre. Une fois qu’un héritier à un rang au sein de Sion a refusé son héritage légitime il ne PEUT PAS s’attendre à être réintégré dans l’ordre plus tard — et ce pour toujours. Dans ce cas, L’Ordre de Sion cherche ailleurs un candidat ou des candidats adéquats; c’est ce qu’il s’est passé il y a treize-quatorze ans à l’égard d’un héritier anglais âgé.

    TRT: Par le passé j’ai fait l’hypothèse qu’un calendrier lunaire est caché au sein du système de la structure du Prieuré. Pensez-vous que j’ai raison ?

    NH: Très certainement c’est le cas ! En dehors du GM, (‘Nautonier’), il y a trois Sénéchaux. Je NE PEUX PAS, actuellement, transmettre toute la structure telle qu’elle existe aujourd’hui, suggérant seulement qu’elle conserve les vestiges d’une structure pyramidale. Cependant, le noyau principal de l’ordre comprend les trois échelons supérieurs, (voir ci-dessus), et cinq autres. Ajouté à cela il y a précisément vingt autres associés principalement par droit de naissance. Cela donne un nombre de vingt-huit, (excepté notre GM), mais seul treize membres de l’ordre ont le droit de voter l’admission de nouveaux membres ont un droit de veto de ces propositions ET peuvent apporter des modifications aux Status Généraux.

    TRT: Est-ce que le Prieuré planifie des manœuvres politiques dans le futur ? Vos collègues travaillent-ils pour manipuler les évènements mondiaux derrière le rideau ?

    NH: Oui.

    TRT: Dans de récentes interview vous avez parlé de la Croix d’Hendaye et de son message apocalyptique. Vous semblez penser que vous allons être confrontés à une catastrophe massive bientôt. Est-ce une croyance à laquelle le Prieuré de Sion adhère officiellement ?

    NH: Oui

    TRT: Il y a-t-il effectivement des structures souterraines massives sous Rennes-le-Chateau, tel que suggéré dans mon livre The Merovingian Mythos? Par le passé j’ai parlé de comment certains noms de lieux et légendes du folklore, ainsi que des indices laissés par le Prieuré, semblent indiquer que RLC est métaphoriquement le « centre de la Terre » et la montagne de terre ferme sur laquelle Noé est arrivé avec son arche (ou Deucalion et Pyrra). J’ai suggéré que le Mont Cardou pourrait être lié au “Mont Kardo” mentionné dans le “Livre de la Grotte des Trésors.” Qu’en pensez-vous ?

    NH: Oui.

    TRT: Est-ce que ces structures souterraines sont accessibles à tous, ou seulement à certaines personnes ? Il y a-t-il seulement sous certaines conditions que les entrées sont visibles?

    NH: Les entrées ne peuvent être vues qu’à certains points du côté Nord de la Vallée de la Sals et depuis Arques. Il y a aussi une vue claire ou ligne de vision depuis une fenêtre du Chateau à Serres et depuis la position du tombeau à Pontils. Le cercle entier des entrées est clairement visible durant les mois d’hiver depuis le Mont Bugarach.

    Certains moyens d’accès ne sont accessibles qu’à certaines époques de l’année. (Début janvier et jusqu’à fin mars seule UNE entrée est totalement sans danger.)

    TRT: Quelle relation il y a, s’il y en a une, entre ces structures et la tombe découverte par Ben Hammott dans le film Bloodline?

    NH: Une qui est tenace.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique