• LE PATER,
    UNE PRIERE SCIENTIFIQUE


    Dans l'Evangile de saint Matthieu, le Christ a donné une prière qui répond parfaitement aux besoins de
    l'humanité. Pour bien comprendre la signification de cette prière, il est nécessaire de connaître la constitution
    actuelle des êtres humains. C'est pourquoi nous rappelons que l'homme est un Esprit triple doté d'un Intellect (ou
    corps mental) au moyen duquel il apprend à gouverner un corps triple (la personnalité) (voir tableaux au sein de
    la Cosmogonie ou notre site Internet).
    L'Esprit Divin a pour contrepartie matérielle le corps physique.
    L'Esprit Vital a pour contrepartie matérielle le corps vital.
    L'Esprit Humain a pour contrepartie matérielle le corps du désir.
    L'Intellect (ou corps mental) étant le lien entre l'Esprit triple et les trois corps.
    Le Pater, donné par le Christ, a pour objet de répondre aux besoins de ces sept principes dont nous sommes
    constitués et de favoriser leur évolution.
    L'Esprit Humain s'élève en premier jusqu'à son aspect correspondant dans la Sainte Trinité, le Saint-Esprit, et
    dit :
    « Que votre nom soit sanctifié ».
    L'Esprit Vital s'adresse ensuite au Fils :
    « Que votre règne arrive ».
    L'Esprit Divin s'adresse à son tour au Père :
    « Que votre volonté soit faite ».
    L'Esprit triple présente alors ses requêtes pour la personnalité, le corps triple.
    L'Esprit Divin prie le Père pour sa contrepartie le corps physique :
    « Donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien ».
    L'Esprit Vital prie le Fils pour sa contrepartie le corps vital :
    « Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés ».
    L'Esprit Humain prie le Saint-Esprit pour sa contrepartie le corps du désir :
    « Ne nous laissez pas succomber à la tentation ».
    Finalement, les trois aspects de l'Esprit s'unissent dans une dernière prière pour le corps mental :
    « Délivrez-nous du mal ».
    En ce qui concerne la prière pour le corps vital et le pardon des offenses, il faut se souvenir que nos fautes sont
    enregistrées sur l'éther réflecteur du corps vital et qu'il est bon de prier pour qu'elles soient effacées.
    Quant à la dernière prière demandant d'être délivrés du mal, nous devons également savoir que celui-ci provient
    du fait que l'Intellect (le corps mental) nous permet de choisir entre plusieurs façons d'agir et qu'il se laisse
    souvent influencer par les mauvais désirs de la nature inférieure au lieu de suivre les incitations de l'Esprit.

    « Notre Père qui êtes aux cieux »
    n'est qu'une simple adresse de messagerie.
    La répétition étant une des caractéristiques du corps vital, il est recommandé de prier souvent. Des pensées pures
    et élevées, souvent répétées, favorisent le développement du corps de l'âme, formé des deux éthers supérieurs.
    Inversement des pensées égoïstes et matérialistes renforcent les éthers inférieurs au détriment du corps de l'âme.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique