• Les crop-circles
     
     
    Auteur Marina Missier
     
     
     
    Qu'est-ce ? En français ce sont des " cercles de culture " ou " cercle de récolte ". En fait ce sont des agroglyphes. Des " dessins " de tailles et de formes variables réalisés dans des champs de céréales.

    Les tiges des plantes sont couchées, tordues, mais jamais arrachées ni abîmées et elles continuent de pousser à l'horizontal sans jamais se redresser, suivant le mouvement spiralé qui leur a été imposé lors de la formation. Le bord de ces figures est toujours délimité d'une façon extrêmement nette. Ces figures apparaissent en l'espace d'une seule nuit.

    Beaucoup de gens pensent que ces figures sont un phénomène relativement récent (ces 40 dernières années). Or, les crop-circles semblent avoir été décrits bien avant. On trouve des figures similaires avant les années 60, jusqu'au 16ème siècle où un incident a été consigné en Hollande à Assen en 1590. Mais aussi le 22 août 1678 et 2 siècles plus tard en Juillet 1880. Sans compter les nombreux fermiers qui ont rapporté qu'ils avaient observé des cercles dans leurs cultures depuis des générations. Plusieurs témoins ont vu se former, sous leurs yeux et en quelques dizaines de secondes des dessins complexes.

    De nombreuses figures sont tellement complexes et grandes qu'il semble impossible de les réaliser au milieu de la nuit. Des canulars de ce type sont réalisés chaque année mais ils sont facilement détectables car les scientifiques se sont penchés sur ces phénomènes pour les étudier.

    Des analyses scientifiques ont été menées sur des échantillons de plantes prélevés sur des crop-circles. Le Dr William Levengood suggère qu'une sorte d'effet d'énergie de micro-ondes puisse être impliqué dans le processus de création du cercle. On constate la présence de champs électriques et magnétiques rémanents, dont l'intensité varie avec la profondeur. Des témoins déclarent qu'en pénétrant dans ce site ils ont subi un mal de tête à la limite du supportable, qui les ont contraint à quitter les lieux.

    On a constaté que le matériel électronique ne fonctionnait pas à l'intérieur du crop-circle, qu'il y avait des mutations génétiques au niveau des cellules de la culture du crop-circle. Non seulement ces plantes ne meurent pas mais elles croissent de 40% plus rapidement que la norme, que dans les figures fraîchement formées on peut entendre un "son" aigu mesuré à 5Khz; et voir dès fois une sorte de brouillard.

    Malgré de nombreuses théories aucune n'a pu expliquer, d'une manière satisfaisante, comment se forment exactement les cercles.

    Dans les théories il y a les incontournables interventions d'extraterrestres, car les premiers cercles auraient pu ressembler à ce que ferait une soucoupe volante en atterrissant dans un champs. Mais les dessins sont devenus trop complexes pour pouvoir prétendre être des traces d'atterrissages. Néanmoins, les interventions d'extraterrestres ne sont pas écartées.

    Une autre théorie serait l'expérimentation militaire d'un "canon laser à micro-ondes" piloté par ordinateur.

    Il y a aussi la théorie du Plasma gravitationnel. Ne me demandez pas de vous expliquer ce qu'est le plasma gravitationnel : je n'ai rien compris aux explications qu'on m'a données !!!

    Les thèmes des figures sont variables : il y a des cercles isolés, concentriques et entrelacés. Des figures dérivées de formes géométriques (carrés, cubes, étoiles à 5 et 6 branches) Des systèmes géométriques complexes spiralés. Des figures géométriques figuratives de fourmis, de dauphin, de Menorah, de symbole solaire égyptien, Mexicain et de l'ADN.  Des figures mathématiques très compliquées.

    Voilà un agroglyphe apparu à Silbury Hill et représentant l'un des calendriers maya, calendriers qui rappelons-le décrivent des évènements temporels sur plus de 10 millions d'années. Cet agroglyphe a été baptisé par certains le " Jugement dernier ", par d'autres, le " Jour du destin " ou encore la " Fin des temps ".

     
     


     


    Pour les Mayas, comme pour d'autres cultures, le temps n'est composé que de cycles qui se répètent continuellement. Le calendrier représenté par cet agroglyphe est le dernier calendrier Maya et il se termine le 21 décembre 2012. Pour les Maya, pour qui nous vivons sous le règne du 4ème soleil (monde) que la terre ait connu il représente la fin de notre monde, la fin de ce 4ème soleil.

    Bien que la manière dont ces agroglyphes sont réalisés demeure un mystère complet et bien qu'on ait aucune certitude quant à qui, ou quoi, est à leur origine, il faut reconnaître que leur existence même soulève des questions car il faut une somme de connaissances non négligeables pour connaître la signification de toutes ces figures.

    Pour le plaisir des yeux je vous mets quelques photos de crop-circles, car indépendamment de toutes les conjectures qu'elles soulèvent, s'il y a bien un point où tous les avis sont identiques c'est leur magnificence.
     
     

     
     
     

     
     

     
     
     

     
     

     
     
     

     
     

     
     
     

     
     

     
     
     

     
     

     
     

     
     
     

     
     

     
     
     
    Cette figure s'étend sur 5 hectares et comporte pas moins de 409 cercles différents
     
     
    <script language=JavaScript1.2>function startanim() { } window.onload = startanim;</script>




    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique