• Apparitions Mariales

    LA FRANCE DES APPARITIONS MARIALES
    ET LA PROPHETIE
    DU TROISIEME SECRET DE FATIMA

    Ouvrage  essentiel à vous procurer auprès de l'excellente Maison d'Edition Le Jardin des Livres

    http://www.lejardindeslivres.fr/

    Lire cette chronologie de Fatima écrite par Louis Picard et regarder en même temps les photos des événements, nous donne quasiment l'illusion de participer aux apparitions de la Vierge au Portugal. Ce livre retrace avec d'abondantes illustrations l'histoire précise des apparitions de 1917 et l'incroyable développement de ce lieu de pèlerinage, sachant qu'à l'époque de Louis Picard, il n'y avait même pas un seul hôtel de construit à côté du fameux champ Cova da Tria. Avec de nombreux documents, l'auteur aborde également les miracles moins connus de Fatima qui ont eu lieu bien après les événements de 1917 : Le corps de la petite Jacinta, l'une des deux voyantes, qui a été retrouvé totalement incorruptible. Les pluies de pétales de roses qui se sont renouvelées. La source d'eau de Fatima. Les premières "grandes" guérisons miraculeuses du sanctuaire. Les illustrations photographiques ont capturé l'intensité des apparitions de la Vierge à Fatima. C'est cela le grand pouvoir des livres : la capacité de retransmettre l'émotion, intacte, de la plus grande manifestation surnaturelle de l'histoire humaine.

    Auteur : le Père François Brune

    Relate les différentes apparitions de la Vierge de Guadalupe, apparue pour la première fois à Mexico à Juan Diego en 1531 et les phénomènes surnaturels survenus depuis cette date. A l'aide des nouvelles technologies sont également expliqués les détails, invisibles à l'oeil nu, de la représentation de la Vierge depuis qu'elle a touché le manteau de Juan Diego.

    La Vierge de l'EgypteDepuis 1968, la Vierge apparaît régulièrement en Egypte et les millions de musulmans, comme de chrétiens, se sont véritablement frotté les yeux en découvrant la Mère du Christ flottant audessus de l'église de Zeitoun, de Choubra ou encore d'Assiout.Ainsi, la Vierge est apparue pendant presque trois ans à Zeitoun et a été vue chaque soir par plus de 100.000 croyants et athées, y compris le président égyptien de l'époque Nasser.Encore plus incroyable, elle a repris ses apparitions spectaculaires en 2000 à Assîout. Mais en Europe, ces apparitions ont été passées sous silence.Pourtant, et pour la première fois dans l'histoire, ces apparitions mariales ont été photographiées et, certaines même filmées.Le Père François Brune a enquêté en Egypte auprès d'innombrables témoins et nous livre dans cet ouvrage quasi-surnaturel le résultat de son enquête

    3 Ouvrages absolument essentiels édités par Le Jardin du Livre spéçialiste des études consacrées aux phénomènes inexpliqués et à l'Esotérisme.

     

    ---------------------------------

    Dieu a marqué certains lieux spécialement destinés à recevoir les voeux des hommes..." disait un chanoine de Chartres à propos des pèlerinages et des apparitions. Il semble, en effet, que les lieux "d'extériorisation" du divin se situent, avec bonheur, sur des sites à haute valeur spirituelle ou leur équivalence en puissance tellurique et chtonienne.
    Parmi les manifestations les plus marquantes on peut, sans hésitation, retenir toutes celles à connotation mariale se subdivisant en deux expressions majeures:
    Tout d'abord une révélation aux mondes profanes sous la forme de découvertes fortuites, mises à jour ou révélations de statues, souvent antiques, de couleur sombre représentant les traits de la Vierge dite Notre-Dame. Cette première "vision mariale" engendre le plus souvent un aspect serein ou méditatif qui dérive sur un rituel qui, s'il est extrêmement fort en conviction religieuse, paraît assez passif, statique et permanent.

    Où il est question d'apparitions

    La seconde expression se manifeste sous la forme de ce qu'on appelle les "apparitions". Il s'agit là d'une vision non plus statuaire, ni matérielle, mais à échelle humaine "de grandeur nature". Cette fois le "contact" est stupéfiant et suivi d'une démarche ponctuelle, passionnelle, à la limite d'une sorte d'excitation ou de grande fébrilité religieuse. L'apparition "Mariale" est alors une manifestation active, à déploiement largement géographique et le plus souvent statique et surtout limitée dans le temps. Chaque fois un culte "sédentaire" s'enracinera profondément sur les lieux mêmes du miracle.

    Et ce fut le pèlerinage

    Dans les deux cas un pèlerinage tenace prendra naissance et perdurera en s'amplifiant régulièrement. Pour la France environ 2000 pèlerinages sont destinés au culte de la Vierge. Les plus anciens remontent au Moyen-Age, et ce ne sera qu'au XIXe S., avec les apparitions mariales majeures que se mettront en place les grandes masses de foules vers les lieux de manifestations.

    Au pied du Pilat une des dernières apparitions en France

    Les origines de ces mouvements, ou manifestations, sont souvent le reflet d'une attente, d'une terreur ou d'un cataclysme, et il en est de même pour le site où il se déroule. Maurice Colinon en résume justement une classification:
    Les sanctuaires "de légende" (Rocamadour) - Les sanctuaires "antiques" (N.D. de Marsat) - Les découvertes de statues ou représentations (environ une bonne centaine) - Les sanctuaires "ex-voto" (N.D. de Rochefort) - Sanctuaires "reliquaires" (St Martin de Tours) - Sanctuaires "Sépulcres et Piétas ‘’ - Sanctuaires "satellites" (transferts de lieux trop éloignés) - et enfin les sanctuaires "d'apparitions" (lieux mêmes de la manifestation).

    Plusieurs centaines d'apparitions mariales

    Il y eut plusieurs centaines d'apparitions mariales pour la France mais les autorités religieuses en retiendront 25 comme indiscutables s'échelonnant, de façon formelle, depuis le 1er S.
    - Les deux premières visions mariales se déroulèrent au Puy en Velay, l'une au 1er S. et la suivante au 5e S.. Elles sont étroitement liées à un site mégalithique dont le vestige "Dalle des fièvres" existe toujours sur le site. Nous développions ces faits, en détail, dans notre texte sur le Puy en Velay.
    - Retenons aussi le prodige du 8e S., dit "de St Jean Damascine" qui eut la main tranchée par l'Emir de Damas... la Vierge lui apparaît et, en le touchant, lui rend la main amputée.
    Viennent ensuite :

    Arras

    - Arras, 21 mai 1105. La population de la ville est atteinte du redoutable "Mal des Ardents". La Vierge apparaît à deux ménestrels et promet de sauver la cité. En échange, elle invite les deux hommes à conduire l'évêque Lambert de Guines à l'église Ste Marie et à y prier toute la nuit. Elle remet alors à la cité un cierge allumé et demande de laisser tomber un peu de sa cire dans l'eau du bénitier qui se transformera en une panacée merveilleuse et souveraine. La "Sainte Chandelle" sera honorée à Arras jusqu'à la Révolution Française...

    Guadalupe (Espagne)

    - Nous sommes en Espagne, à "Guadalupe", entre les 13e et 14e S. Dans une lueur éblouissante, la Vierge apparaît à un pauvre berger. Elle ressuscite son fils et... une vache! L'apparition souhaite que l'on prie pour elle.

    Guadalupe (Mexique)

    - Mexique. Décembre 1531. En un lieu qui s'appelle encore "Guadalupe", N.D. se manifeste, dans une lumière insoutenable, sur un ancien lieu de culte aztèque. Elle demande des prières, une église et guérit aussitôt l'oncle du témoin, Juan Diego.
    La vision se déroule accompagnée de chants d'oiseaux, que nous pouvons interprêter comme la Langue des Oiseaux. Enfin il y aura l'éclosion de roses miraculeuses et le manteau du témoin recevra l'impression de l'image de la Vierge! Ce fut sans doute, une des apparitions les plus insolites.

    Le Laus

    - Benoite Renavel a 17 ans, elle est bergère. Ce mois de mai 1664, rien ne semble la prédisposer à ce qu'elle va vivre sur la commune de St Etienne-le-Laus (Hte Alpes). Son maigre troupeau parcourt la montagne sur le lieu prédestiné de St Michel. Un vieillard lui apparaît -la Tradition dira qu'il s'agit de St Maurice- et l'avise que le lendemain, au vallon de St Etienne, elle rencontrera la Mère de Dieu.
    C'est dans une chapelle de montagne, en ruine, que les rencontres se feront durant des années... La Vierge apparaît tantôt seule, tantôt accompagnée de Jésus ou d'anges. Pour témoignage il y eut un parfum suave et des traces de pied d'enfant. La chronique ajoutera que pendant 54 ans la Vierge entretiendra le contact avec Benoite...

    La timidité mariale...

    Avant de poursuivre il est utile d'observer certains détails.
    Jusqu'au 19e S., soit durant 1800 ans, il n'y eut que 6 apparitions mariales reconnues authentiques. Ces dernières ne font l'objet, de la part de N.D., que de la seule demande de lieux de culte et de prières. Il n'y a jusqu'à cette date aucun prédiction.
    On note aussi, pour ces 6 visions miraculeuses, de nombreuses preuves extraordinaires: neige en été, apparition d'animaux, floraison de buissons ou de rosiers secs, un cierge magnifique, chants d'oiseaux, résurrection d'humains et d'animaux... impression d'images sur un manteau.
    Si l'on fait un rapide bilan, on peut affirmer qu'il y eut 6 apparitions réelles pour 18 siècles, soit une moyenne d'une chaque 300 ans! C'est assez peu pour un temps où l'on aurait pu abuser de la crédulité d'une population dont le premier souci n'est pas la culture... mais bien la superstition religieuse!

    Rue du Bac
    La chapelle rue du Bac lieu de l'apparition de 1800

    Nous sommes à présent au début de 1800. Les normes d'éducation vont changer et on pourrait supposer qu'il sera plus difficile de faire admettre le miraculeux, et d'abuser, le cas échéant, de la naïveté populaire. Et pourtant tout va aller très vite... Jusque là les apparitions se produisent seulement en des lieux éloignés et isolés.
    - Il en est tout autrement cette nuit du 18 au 19 juillet 1830, en plein Paris... au 140 rue du Bac. Cette adresse est celle de la maison des Sœurs de St Vincent de Paul (on notera la subtilité!!!), et Catherine Laboure, 23 ans, y est novice. Il est près de minuit. Elle est tirée de son sommeil par une sorte "d'enfant" habillé de blanc, âgé de 4 à 5 ans, qui l'invite à se rendre à la chapelle... où l'attend la Ste Vierge! La novice obéit et, dans le sanctuaire où tout est paisible, elle s'agenouille et prie. L'enfant la tire bientôt de sa méditation: "voici la Ste Vierge! la voici!!!". " voici la Ste Vierge!" cette fois la voix d'enfant est devenue forte, grave, c'est celle d'un homme.

    Première prophétie mariale

    La Vierge est là, assise. Le contact est établi!
    Non seulement l'apparition se déroule dans la capitale, mais pour la première fois un message prophétique est délivré par une vision mariale. Elle prédit de grands malheurs pour la France... dix jours plus tard la révolte éclate dans Paris, le dernier étendard à fleurs de lys cède devant le drapeau tricolore, l'église est menacée et Charles X sera déchu le 31 juillet! Autres subtilités non retenues à ce jour: l'apparition se déroule à la première heure du 19 juillet, fête de la St Arsène!!!... et nous sommes en outre en pleine période des saints dits caniculaires!!! Les amateurs apprécieront.
    Notre Dame reviendra visiter Catherine. Le 27 novembre la vision jette, par ses mains, des éclats de lumière dorée puis se dilue dans un ovale en haut duquel se lit: "O Marie, conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous". Puis le miracle livre son revers où se dessine un M surmonté d'une croix, d'épines, d'un coeur percé d'une épée. N.D. promet que cette médaille formera une protection à qui la portera... frappée en 1832 cette dernière aurait honorée largement sa promesse! Catherine vivra, humblement, jusqu'à près de 60 ans, entre " sa tâche de portière de l'Hospice d'Enghien et l'entretien du poulailler". Son corps repose, sans corruption, dans la chapelle de la rue du Bac...

    La Salette

    - Maxime Giraud, 11ans, Mélanie Calvat, 15 ans. Tous deux, "loués" pour veiller le troupeau du fermier Selme, sont illettrés et ne parlent que le patois local du village de La Salette (60km de Grenoble).
    Assoupis après leur maigre repas de midi, ils s'éveillent et ne voient plus leur troupeau. Partis à la recherche des bêtes, ils les trouvent, paisibles, un peu plus loin... les rassemblent et reviennent là où ils laissèrent leurs besaces... ce samedi 19 septembre 1846.
    Près des sacs est, maintenant, une lumière intense et sphérique. Les enfant empoignant leur bâton s'avancent avec crainte. La lueur semble s'ouvrir et laisse voir une "dame assise dans la clarté" visiblement en pleurs. Elle se lève à leur arrivée, leur demande de ne pas avoir peur, et s'approche d'eux à les toucher. Vêtue à la mode régionale elle s'exprime en français. Ses larmes s'effacent avant de toucher terre.

    Une sévère prophétie

    Comme pour "la rue du Bac" l'apparition prophétise mais avec sévérité cette fois. Chargeant les enfants de transmettre le message, elle se plaint du manque de religion des hommes et invite à la prière. Puis elle évoque les calamités futures... en patois cette fois!: les raisins, les noix, et les pommes de terre pourriront. Le blé ne poussera plus, la famine emportera les enfants!
    Ensuite la vision se déplace pour rejoindre l'endroit où les vaches attendaient. Les enfants remarquent que l'apparition ne marche pas mais glisse au-dessus du sol. S'arrêtant... tout à coup elle s'élève à plus d'un mètre, puis s'efface lentement dans une grande clarté...
    Mélanie et Maxime transmettront le message. Ils seront longuement questionnés. Jamais ils ne varieront d'un mot, durant les 5 ans d'enquête religieuse, leurs témoignages.
    Un an après, 50.000 pèlerins visitent les lieux du miracle. La basilique édifiée en août 1879, le culte à La Salette engendrera près de 1500 chapelles sous son vocable.
    Nous savons encore que l'apparition délivra, en patois, un secret à Mélanie. Ce dernier fut consigné par écrit, en double exemplaire, et immédiatement envoyé au Pape... qui restera étrangement "flou" sur ce propos, ne semblant pas souhaiter revenir en détails sur le contenu de ce message.

    Etrange topographie pour un miracle

    Revenons, à présent, sur les lieux du miracle.
    Tout d'abord un petit survol topographique du secteur en question. Pour accéder au sanctuaire, la route débute à "Corps"... Puis la première station du Chemin de Croix se situe au "Col de l'Homme". Ces deux sites rappellent, à s'y méprendre, les lieux ponctuant les chemins templiers de première importance.
    Le nom de la source où s'abreuve le troupeau mérite aussi notre attention: "La Fontaine sans Eau". Il est à lui seul un non-sens absolu et curieux.
    Enfin nous retiendrons que le phénomène se passe à haute altitude: 1770m, dans un endroit très isolé, austère, se prêtant tout à fait à la majesté d'un décor propre à recevoir l'évènement mariale.

    Les petits bergers de la Salette

    Le lieu géographique de La Salette apparaît bien comme un endroit sacré ayant un passé mythologique indiscutable. En effet le théâtre des faits est, d'une part au pied du Mont Gargas, et d'autre part au dessus de la vallée du Drac!!!
    Gargas n'est autre que le souvenir des géants, de Gargantua, donc des origines solaires antiques. Quant au Drac, il nous rappelle la créature merveilleuse que de multiples saintes Marthe et Marguerite s'évertueront à dompter à grands renforts de croix de St André... ou encore à l’étrange Babaos de Périllos.

    La prophétie des pommes de terre...

    Maintenant observons la prophétie mariale. La Vierge s'adresse en français aux enfants qui entendent, et comprennent, sans avoir la plus petite maîtrise d'une autre langue que le patois local! Ils transmettront le message prophétique sans la moindre difficulté. Pourtant, pour le secret, et le détail des "pommes de terre" N.D. s'exprime en patois... sans doute plus intime. Peut-être ainsi la vision est certaine qu'il ne pourra y avoir d'erreur dans la retransmission... cette précaution souligne l'importance primordiale des éléments à consigner??? Voilà tout un monde usant du "don des langues"... ou abusant de la Langue des Oiseaux!!!

    ... Et un secret pour le Pape
    Vue du site de la salette

    La Salette est la deuxième manifestation où l'apparition mariale fait des prédictions catastrophiques... et la première à communiquer un secret à l'attention du Pape!
    Penchons nous à présent sur le message destiné aux hommes. Il est question, avec insistance, de pommes de terre pourries que les hommes maudiront. Puis qu'à Noël il n'y aura plus de ce légume. Ensuite la Vierge précise qu'un an avant (???) elle avait envoyé un avertissement en "gâtant que pour les hommes" ces tubercules indispensables... et que personne ne fut attentif à cette mise en garde. Le message s'achève sur des paroles d'apaisement: "s'ils se convertissent les pierres, les rochers seront des monts de blés, les pommes de terre (encore) seront ensemencées par la terre..."

    Réalité des faits

    Le miracle se produit en 1846 et le détail n'en est relaté qu'un an plus tard par les enfants. C'est alors que se prépare, et éclate enfin, une terrible révolte à Paris. La disette est générale sur la France entre 1846 et 1847.
    L'image des pommes de terre s'inscrit donc bien dans le schéma chronologique du pays. Mais soulignons aussi que les petits bergers sont illettrés et ne peuvent, en aucun cas, avoir la plus petite notion politique, économique, agricole et historique de ce qui se passe loin de leur village pour "inventer" ou construire seuls un message... que personne, d'ailleurs, ne tenta de superposer à la réalité de la situation française du moment!!!

    La connaissance des bergers

    Pourtant le milieu rural vit une époque critique. Rappelons que les productions de tubercules furent réduites à néant en Allemagne et Flandres en raison d'une maladie causée par une sorte de champignon... en 1845!
    Cette épidémie agricole atteint la terre de France justement en 1846! On est tenu d'admettre que les propos de N.D. "collent" formidablement à la réalité des faits politiques et sociaux... que les deux petits bergers ne pouvaient qu'ignorer, perdus sur leur haut plateau de l'Isère. Il y a là tout lieu à méditer, avec profondeur, sur la part de l'imaginaire et du possible... ou du phénomène de "cause à effet". Mais le mot image n'a pas justement valeur de symbole de transmission d'une idée ou d'une réalité... à l'attention de celui "qui ne sait ni lire ni écrire"??? là encore il nous faudra admettre l'interprétation sur les trois plans habituels: profane, initié et sacré!

    Document d'époque. la foule rassemblée à Fatima.

     

     

     

     

     

     

     

    Lourdes!

     


    La vierge de Proceno - 1901

    Dans la chronologie des révélations mariales se situe à présent le miracle de Lourdes. L'histoire de Lourdes est bien connue, aussi nous nous attacherons plutôt à cerner quelques détails plus étranges souvent laissés pour compte justifiant pourtant qu'inéluctablement la ville de Lourdes devait être l'unique théâtre de l'apparition mariale la plus connue de France.
    Autour de cette ville se dressent une multitude de sites consacrés à N.D. depuis les origines de la religion.

    Médous

    - N.D. de Médous près de Bagnère de Bigorre. La Vierge y apparaît en 1648 et charge une bergère du nom de Liloye d'aller sermonner les habitants locaux pour leur vie dissolue... faute de quoi elle enverrait une peste terrible. Le manque de résultat justifia le fléau qui laissera la ville sans habitant. Le pèlerinage se déroule toujours en l'église d'Aste.

    Neste

    - La Barthe-de-Neste. L'antique lieu de culte à Marie étant en ruine, en juin 1848 trois fillettes eurent la surprise de voir, sur les vestiges, une lueur vive. Au milieu de cette dernière apparut la Vierge. Une chute de neige en accentua la présence... la chapelle réclamée par N.D. fut reconstruite.

    Garaison

    - La Lande du Bouc - N.D. de Garaison. 1500. En apparaissant, la Vierge informe une bergère, Anglèse de Pagazan qu'elle désire une chapelle sur le lieu. Pour preuve un pain noir devient blanc... L'endroit appelé, avant la vision, "la lande du Bouc" était voué à un culte très ancien. Dans le sanctuaire sera déposée une statue de "N.D. des 7 Douleurs". Hasard des chronologies, la fête de cette patronne est célébrée le 20 septembre... qui est justement la veille de l'apparition de N.D. de La Salette! Pour information précisons que "Garaison" est à consonnance GAR (géant) et nous rappelle curieusement "guérison"!

    Bétharram
    Les enfants témoins d'une apparition idem à celle de Lourdes. Namur.

    -Bétharram. L'apparition de la Vierge eut lieu ici à la même époque que celle de N.D. de Neste, en présence, encore, de jeunes bergers du village de Lestelle (L’étoile ). Ce détail ne peut que souligner l'aspect céleste du site. Mais ce dernier se situe aussi au-dessus d'un vaste réseau, sur 5 niveaux, de cavités qui s'étendent sur plusieurs km. La Tradition ajoute que de tous temps à Bétharram fut célébré le "culte marial".
    Bétharram pourrait avoir son origine dans une racine plus "orientale" que Basque (Bel-arram = beau rameau). En effet en palestinien ce nom signifie "La Maison Choisie"! Cette cité fut débaptisée, sous Hérode Antipas, au profit de "Juliade" par Hérode. Un récit mentionne que celui-ci, avec Hérodiade, était meurtrier de St Jean Baptiste. Pour ce crime tous deux subirent l'exil à... St bertrand du Comminges, soit à quelques km de Bétharram!
    Le rite à N.D. de Bétharram s'avérait rassembler le plus de fidèles (il est le deuxième de France) jusqu'à l'apparition de Lourdes.

    Une certaine Bernadette Soubirous

    Mi février 1858... Mais laissons Bernard Dumourcau tendre le décor de l'évènement de Lourdes: " Tout était en place au bord du Gave, une espèce de caverne mal famée, la vieille roche, la Massa Bielle... Dans une rue triste un cachot désaffecté, où la plus malheureuse famille de la ville, mise à la rue, est venue s'entasser parce qu'il n'y a rien d'autre à lui offrir, une fillette tousse de froid: Bernadette Soubirous..."
    Tant d'excellents ouvrages relatent le miracle de Lourdes que nous préférons, ici, sortir de l'ombre ce qui est plus... gênant. Gênants ces mécanismes de la Tradition, du passé hermétique, d'une histoire de ce pays qui nous semble, à l'étude, être un ailleurs totalement inconnu. Une région de mystères plongeant ses racines aux plus vieilles origines de l'homme,certes... mais aussi aux sources de ces divinités obscures qui, peu à peu, laissèrent la place à un panthéon préparant l'ultime extériorisation pour nos époques apocalyptiques. Avançons dans l'ombre du Lourdes qui prépara lentement ses miracles;

    La grotte de Lourdes actuellement

    -Découvertes archéologiques, d'abord, qui permettront à Huysmans de prétendre à l'existence de tribus se livrant au cannibalisme ou aux sacrifices humains par le feu... comme à Gargas justement!

    Histoires d'eaux

    - Légende, bien sûr, le récit qui nous entretient du "Lac de Lourdes" ne restituant ni corps ni âmes de ceux qui s'y noyaient... tombe fluide et glauque d'une cité refusant d'abriter le Seigneur venu se perdre ici... ébergé enfin par une pauvre femme. Le courroux divin s'abattit sur la ville et l'engloutit sous les eaux. On dit qu'entre Barthès et Lourdes ce monolithe penché vers le lac, "Peyro Crabère" ne serait autre que l'hôtesse sauvée seule du désastre sous réserve de ne pas regarder derrière elle le drame vengeur. Sa curiosité lui coûta d'être changée en rocher! Lot avait connu un fait similaire... mais comme Bétharram, en un ailleurs lointain.

    Le Poisson de Charlemagne

    L'empereur, après sa conquête du Comté de Bigorre ne parvient pas à réduire le château de Mirandel défendu par Mirat le sarrasin dont la garnison épuisée ne dispose plus de vivres... Un aigle miraculeux lache alors au-dessus du fort, une truite énorme. Mirat envoie le poisson à Charlemagne qui décide, croyant en une abondance de réserves, de lever le siège. L'empereur a pour conseiller l'évêque du Puy-en Velay. Celui-ci décide une manoeuvre subtile en invitant Mirat, refusant de se rendre à Charlemangne, à déposer ses armes aux pieds de "la Reine des Cieux" célébrée au Puy... et que les musulmans honorent aussi. Il en fut ainsi et Mirat prit nom de baptême Lorus qui deviendra Lourdes! La légende donnera les armes de la ville sur lesquelles 3 tours de la citadelle. Sur celle du centre un aigle ailes ouvertes tient une truite d'argent!!! Cet aspect légendaire doit entretenir pour nous, le lien entre les apparitions mariales du Puy et des Pyrénées. D'ailleurs la Tradition de la grotte de Pradelles relie bien, par l'Agartha, le Velay et le secteur des Pyrénées!

    La pierre inaccessible

    Pour d'autres chercheurs Lourdes viendrait de "Lapis Arduus" c'est à dire "La Pierre Inaccessible"; Cette "vision" du mot est tout aussi riche que la précédente car c'est bien au sein de la roche que le miracle s'achèvera... là où tout a commencé. Puisqu'il est question de pierre rappelons, justement, qu'un des premiers miraculés de Lourdes est un homme de la pierre, ou plus précisement, un carrier blessé d'un éclat minéral dans l'oeil. L'eau de la source l'apaisa et lui redonna la vue. Si l'on osait, on dirait que l'image ne peut être plus claire...

    Lourdes. procession du 4 avril 1864.
    In aqua véritas?

    Bernadette, lors de l'apparition mariale entend l'ordre "d'aller boire, vous laver à la fontaine, et manger l'herbe que vous trouverez là" La jeune fille s'exécute et creuse la terre pour y faire venir l'eau. L'ordre marial est étrange: il serait bénéfique de boire cette sorte de boue saumâtre et autant de s'y laver... M. de St Pierre, quant à l'herbe mangée sur place ajoute que "la répugnance de l'enfant en est visible". Mais observons que tous les ingrédients du rite magique ancestral sont présents: la grotte, l'eau, la boue, la terre, l'herbe... le Sacré! Et l'irrationnelle extériorisation des pouvoirs Divins Universels se révèleront à une seule enfant! Le lien Grande-Mère et Petite-Fille se renoue selon la Tradition Cosmique... même au prix d'un vernis religieux qui permet, à l'époque de renouveler le rite sans risquer l'anathème, le refus, la condamnation. Il serait aussi utile, pour le détail du "brin d'herbe" mangé par l'enfant, de le comparer à la comptine bien connue de "la Souris Verte". Mais ceci serait une tout autre histoire sur laquelle nous reviendront une autre fois.

    Le lendemain la cavité faite par Bernadette donnera, non plus une eau boueuse... mais près de 120 m3 pour la journée. De cette eau surgiront les guérisons accordées par N.D. de Lourdes durant des années... des siècles peut-être?

    Pontmain (Mayenne)
    La vierge de Pontmain. image populaire.

    Il gèle, mais le ciel est dégagé ce 17 janvier 1871 (encore un 17 janvier !). Les Prussiens envahissent la France et ne sont pas loin de Laval.
    Deux enfants, d'abord, sont témoins d'une apparition: "Au milieu des airs, entre trois étoiles très grosses, une dame d'une beauté ravissante..." . Aux cris d'Eugène, 12 ans et de Joseph, 10 ans, les parents, puis des voisins, des religieuses arrivent, mais personne, hor mis les enfants, n'assistera à l'apparition mariale. Seules les trois étoiles leur seront visibles, elles disparaîtront le lendemain. Trois autres enfants attestèrent de la vision aux pieds de laquelle une banderole avec un texte: "Mais priez, mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps, mon fils se laisse toucher"... Ce soir là, les Prussiens renoncent à déferler sur la Bretagne. Un fait insolite est à remarquer encore une fois: la vision se déroule un 17 janvier, fête de la Ste Roseline. Les connaisseurs apprécieront!

    Pellevoisin (Indre)

    Estelle Faguette est condamnée à très brève échéance par les médecins. Elle sera pourtant sauvée en 8 jours par une apparition mariale. De cette dernière naîtra le célèbre "Scapulaire du Sacré Cœur" approuvé par le pape Léon XIII le 4 avril 1900...

    Fàtima, les trois prophéties de N.D.
    La vierge de Fatima

    Pour conclure, nous étudierons maintenant l'apparition formidable de Fatima au Portugal. C'est sans nul doute la vision la plus énigmatique qui se soit déroulée. Elle s'accompagnait de phénomènes visibles par plusieurs milliers de témoins et surtout par la remise, au Pape, d'un secret qu'aucun successeur de St Pierre n'osera jamais révéler à ce jour...

    La loi des 13

    C'est le 13 mai 1917 qu'a lieu la 1ère apparition, à la "combe d'Irène" pour trois enfants natifs d' Ajustel (l'un des 40 hameaux de la commune de Fàtima): Lucia, 10 ans, Francisco, 9 ans, Jacinta, 7 ans. Les contacts avec la Vierge se poursuivront curieusement chaque 13ième jour des mois de juin à octobre.
    -13 juin. Cinquante personnes assistent à la rencontre des enfants avec l'apparition.
    -13 juillet. Près de 5.000 témoins verront des lueurs et des éclairs inexplicables.
    -13 août. 18.000 fidèles assistent aux manifestations atmosphériques, sans pouvoir visualiser la Vierge.
    -13 septembre. Le nombre des pélerins dépasse les 30.000. A midi le soleil baisse d'intensité, le ciel s'assombrit. "un globe irradiant apparait et se déplace d'est en ouest" des sortes de pétales tombent du ciel. Une nuée blanche illumine les enfants en extase.
    -13 octobre. Une foule forte de 100.000 personnes. Il pleut à verse. Midi, un éclair violent. La nuée, autour des enfants, s'élève à près de six mètres. Les regards se tournent vers le ciel.

    L'étrange danse du soleil
    Bernadette Soubirous selon le cinéma

    Les nuages s'ouvrent et le soleil est au zénith."Il brille sans éblouir, tremble soudain, s'agite par saccades, puis s'emporte à tourner telle une rouelle enflammée. De son centre s'échappe des lueurs intenses et inconnues. Tout baigne dans une teinte indescriptible... Puis il s'arrête et reprend sa course désordonnée, se stabilise pour repartir de plus belle... Soudain il semble se précipiter sur la foule dans une chaleur insoutenable... puis, enfin, tout à coup il remonte à son zénith. Tous les témoins, médusés, trempés avant le phénomène se retrouvent secs dans leurs habits..." La danse du soleil avait duré plus de 10 mn.

    Les trois secrets de Fàtima

    Il y eut trois secrets révélés à Lucia dos Santos.
    - Le premier concerne la vie des trois petits témoins.
    - Le second est une vision de l'enfer et fait état de la fin de la 2ième guerre mondiale, il aborde aussi la conversion de la Russie. Ce deuxième secret fut révélé par Pie XII en 1942...
    - Ce n'est qu'en 1945 que Lucia rédige le troisième secret qui ne doit pas être ouvert avant 1960. A cette date Jean XXIII ouvre l'enveloppe en présence du seul cardinal Ottaviani. Le prélat en prend connaissance et dit avoir compris le contenu... remet sous scellés le 3ème secret et repousse de 20 ans la divulgation. On dit aussi qu'à ce moment des émissaires du Vatican prennent contact avec les Russes et les Américains au plus haut niveau.

    Quelques Papes... pour un secret

    1967. Paul VI lit le message de Fàtima. A cette lecture il est pris d'un violent malaise. Il rencontre Soeur Marie des Sept Douleurs (Lucia)... et son comportement sera changé radicalement.
    - La rumeur prétend que Jean-Paul I serait mort après avoir lu, à son tour, le 3ième secret.

    Le pape Jean-Paul II et soeur Lucia dos Santos

    - Jean-paul II ne dira rien du message.
    En tous les cas il est très difficile d'interprêter le silence de l'Eglise face à cette énigme dont elle a, seule, la solution.
    A propos de ce secret Marie-Jeanne Edel parle du Pontife de l'Eglise Universelle et Grand Monarque ainsi que de fléaux mondiaux, de révolutions et épidémie à l'échelle de continents entiers...

    L'homme de l'ombre

    Le journal "Neues Europa", du 15 octobre 1963, publie une partie du secret obtenu par source diplomatique. Il cessera d'éditer peu après et ses archives disparaitront... Mais il est possible d'avoir la copie du message.
    1974- Le Pr Renzo Bacchera publie un autre extrait du texte... attestant ainsi qu'il y eut des fuites au Vatican en raison d'un "mystérieux personnage demeuré dans l'ombre". On apprend aussi que la papauté recule la diffusion du secret en raison de sa nature "terrible" pouvant créer "une panique indescriptible"!!!

    Silence sur le Vatican

    -13 mai 1981 vers 17h. Jean-paul II devait-il enfin faire une révélation à la foule qui l'attend sur la place St Pierre?.. 17h19- trois balles de 9mm atteignent le pape et le blessent grièvement. Mehmet Ali Agca, son étrange agresseur, ne donnera jamais la vraie raison de son geste meurtrier... Nombreux sont ceux qui supposent qu'il était mandaté pour empêcher le pape d'ouvrir le troisième secret de Fàtima...
    Mais alors... que contenait la prophétie de l'ultime message de la Vierge, laissé à la petite Lucia dos Santos ? Message d'espoir ou message de mort???

    Les roses dans les apparitions mariales

    Les roses semblent un attribut quasiment commun à toutes les apparitions mariales: Lourdes, La Salette, Médous, Garaison, Bétharram, Arras, Baurraing, etc. Par ailleurs le mot "Rosaire", lié étroitement au culte de la Vierge, a bien "Rose" pour origine et n'est autre que le chapelet de 15 dizaines d'Avé-Maria...

    Les 3 enfants témoins de l'apparition de Fatima

    Les enfants visionnaires de La Salette tenteront, sans succès, de récupérer une des roses sur laquelle l'apparition mariale se déplaçait sans les écraser.
    Mais l'évènement le plus phénoménal concernant les roses est celui de Guadalupe du Mexique: Juan Diégo, seul témoin du miracle, n'est pas pris au sérieux par son évêque. Il s'en plaindra à N.D. qui l'invitera à cueillir les roses épanouies sur le lieu de la vision. Nous sommes en hiver sur ce haut-plateau où la neige dispute l'espace aux rocailles. Pourtant un tapis de roses odorantes se tient dans la lueur mariale. L'apparition ordonne à Juan de tenir les fleurs dans son manteau et de les porter ainsi à l'évêque de Mexico. Devant l'évêque, le pâtre ouvre son manteau de confection rustique, et se répandent les roses toujours fraîches de rosée. A l'émerveillement des témoins sous les fleurs est maintenant visible l'image de la Vierge comme l'avait décrite Juan Diégo...
    Encore une précision: l'image est toujours conservée comme une précieuse relique unique. Mais le plus extraordinaire réside dans le fait que le tissu grossier n'a eu aucun apprêt... et les pigments de coloration seraient d'origine totalement inconnue à ce jour!





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique