• PHENOMENES MYSTIQUES A NAJU EN COREE

    Le Chemin de Croix avec Notre Dame de Naju


    Avant propos
    Je crois au Mystère de notre Seigneur, Jésus-Christ Eucharistie qui s'est changée en chair et en sang,
    et en la présence réelle de Jésus-Christ dans le Sang Précieux qui est descendu sur la montagne de la
    Vierge à Naju. A mon humble avis et jugement, je considère ces spécialement ces manifestations:
    les Miracles Eucharistiques et la descente du Précieux Sang à Naju, manifestations dont j'ai été
    témoin, comme des signes certains donnés par Dieu. Ceux qui sont simples de coeur, acceptent ces
    phénomènes extraordinaires, en croyant avec la Foi d'un enfant. Ce que Jésus veut de nous n'est pas
    une foi intellectuelle axée sur la science et sur le raisonnement, mais une foi simple et enfantine. Je
    recommande ces textes, car je crois que de nombreuses âmes grandiront spirituellement, avec ce
    Chemin de la Croix où la Vierge marche avec son Fils Jésus, saignant avec Lui, et qu'elles recevront
    la grâce de la conversion et des guérisons spirituelles et physiques. "Faites connaître dans le monde
    entier l'Amour inestimable de Mon brûlant Coeur Sacré, et faites comprendre qu'Il (Mon brûlant
    Coeur Sacré qui a donné jusqu'à la dernière goutte de Sang et d'Eau) est le Refuge de tous les
    pécheurs du monde la plénitude du Salut." (Message du 15 août 2002) Que le saint nom de Jésus
    notre Seigneur soit béni à jamais ! Dans le Christ,
    + Dominic Su, Evêque de Sibu, Sarawak, Malaisie, 4 avril 2004, Dimanche des Rameaux et de la
    Passion
    Préface
    Notre Seigneur et la Vierge ont versé personnellement le Sang Précieux et les larmes du sang sur la
    montagne de la Vierge à Naju pour montrer que les souffrances misérables et affreuses de la Croix
    ne peuvent rester seulement dans le passé de deux mille ans, mais aujourd'hui encore. Pour cela,
    nous avons recueilli les prières que Julia Kim avait offertes sur le chemin de Croix pour la
    conversion des pécheurs et pour réparer les blessures du Sacré Coeur du Seigneur et du Coeur
    Immaculé de Marie qui gravirent péniblement, versant le sang sans cesse pour la conversion des
    pécheurs et le salut du monde. Cet ensemble de prières a pour but de méditer sur le Chemin de
    Croix où le Seigneur et la Vierge nous accompagnent, en versant le sang. Il contient les messages
    que Julia a reçus du Seigneur et de la Vierge et les témoignages portant sur les douleurs dont Julia a
    souffert, participant ainsi personnellement à la Passion du Seigneur sur le Chemin de la Croix. Si
    nous offrons tous tous ces prières, en faisant le Chemin de la Croix par une pénitence sincère et
    avec amour et dévotion, nous réparerons les blessures du Sacré Coeur du Seigneur et du Coeur
    Immaculé de la Vierge qui ont été déchirées en mille morceaux. Ainsi notre soif spirituelle et
    intérieure sera apaisée, et nos âmes seront comblées d'amour, de joie et de paix. "Le Précieux Sang
    qui jaillit des Plaies de Mon Sacré Coeur que Je vous ai montré, est le signe de Mon infinie
    Miséricorde, de Mon Profond Amour et de Mon Amitié pour tous les enfants de ce monde, ainsi que
    Ma Présence auprès de vous." (Message du Seigneur sur la montagne de la Vierge à Naju, le 15 août
    2002).
    Rev. Francis Su, Église Saint Antoine, Sarikei, Sarawak, Malaisie, 19 mars 2004, Solennité de saint
    Joseph


    Témoignage
    Le sang fraîchement versé était trouvé dans la montagne de la Vierge à Naju
    Le 15 août 2002, vers 9h 30 -10h 30 du matin, mes deux frères prêtres, le Père Francis et le Père
    Philip, ont concélébré avec moi en plein air sur la colline de Naju où les évènements mystérieux
    s'étaient produits ces dernières années. Ce jour-là, il y avait des pèlerins de Hong Kong, d'Indonésie,
    de Taiwan, du Japon, de Malaisie, de Singapour et de Corée, participant à la célébration de
    l'Eucharistie. Etant avertis que du sang frais fut trouvé sous le reposoir où l'évêque Roman Danylak
    du Canada célébra la messe le 22 septembre 1995, moi, je célébrai le 24 août 1995, nous sommes
    allés voir. C'était l'endroit où, les espèces Eucharistiques que Julia reçut en communion, se
    transformèrent en Chair et en Sang sous la forme d'un coeur humain de bébé pendant chacune de ces
    deux messes. Quelques minutes plus tard, nous avons vu que de plus en plus les pierres se
    recouvraient de sang. Vers 11h 20 du matin, Julia Kim est arrivée. Elle eut une vision de notre
    Seigneur Jésus dont le Coeur, déchiré en mille morceaux à cause des péchés et de l'ingratitude de
    Son peuple, saignait abondamment. Le sang est tombé sur les pierres. Je crois que le Seigneur Jésus
    a permis que ce phénomène extraordinaire arrive, pour nous faire comprendre que Ses douleurs
    comme le versement de Son Sang Précieux n'étaient pas simplement l'histoire passée qui eut lieu il
    y a 2 000 ans. Ce qui s'est produit alors est toujours et sera renouvelé et effectif jusqu'à la fin du
    monde. Comprenons que c'est un appel urgent du Seigneur et de la Vierge de prier pour la
    conversion des pécheurs, et continuons nos efforts pour accomplir ensemble leurs messages et leurs
    demandes.
    Evêque Dominic Su, Diocèse de Sibu, Malaisie, 15 août 2002
    Introduction
    Le Chemin de la Croix de la Montagne de la Vierge de Naju
    Le Chemin de la Croix de la montagne de la Vierge de Naju en Corée est un endroit, rempli d'amour
    et de grâce, où Jésus et la Vierge marchent avec nous, représentant la Passion de la Croix vécue
    voici deux mille ans, et dont Jésus en subit encore des souffrances sur la Croix, transcendant le
    temps et l'espace. Le 9 novembre 2001, Julia faisant les Stations du Chemin de la Croix avec
    plusieurs amis sur la montagne de la Vierge, souffrit si atrocement qu'elle ne pouvait plus tenir les
    yeux ouverts. En faisant le Chemin de la Croix, Julia eut une vision de Jésus versant Son Sang
    Précieux et celle de la Vierge pleurent des larmes de sang. En fait, nous avons vu du sang frais ici
    et répandu par terre; plus de 3.000 pierres ainsi des feuilles mortes entre la Troisième et la
    Quinzième Station étaient tachées de sang. Beaucoup de pierres étaient couvertes de petits
    morceaux de chair et de sang coagulé. Il y avait même un morceau de chair qui avait des poils bruns
    qui a a été trouvé. Ce jour-là, la Vierge a dit, "J'écoute attentivement les prières ferventes que vous
    offrez en faisant le Chemin de la Croix. Je vous accompagne, en pleurant des larmes de Sang à côté
    de Mon Fils Jésus qui verse son Sang pour vous". (Message de la Vierge, le 9 novembre 2001)
    Ainsi, nous avons appris que les signes que nous avons reçus ce jour-là étaient le Sang Précieux de
    Jésus et les larmes de sang de la Vierge. Encore, le 18 janvier 2002, beaucoup de Précieux Sang
    coula entre la Septième et la Treizième Stations. En particulier, ce qui était plus étonnant, c'était
    que, cet après-midi là, nous avons vu du sang frais coulant à nouveau sur les dalles et sur une
    grande roche à la Douzième Station. Plusieurs pèlerins qui avaient prié en furent témoins. Une des
    taches de Sang qui avait coulé sur la grande roche a formé une croix au milieu de laquelle il y avait
    une image représentant le visage de la Vierge. A ce moment, Jésus a dit, "Deux mille ans ont passé,
    mais à cette heure-ci, Je viens à vous, versant encore Mon Sang afin d'être avec vous. ... si tous ceux
    qui font ce Chemin de Croix ouvrent largement leurs coeurs et désirent sincèrement l'union avec
    Moi, s'ils prient et partagent les peines que J'ai endurées, alors ils Me rencontreront et recevront la
    guérison spirituelle et physique de leurs épreuves." (Message de Jésus, le 18 janvier 2002) Le 27
    janvier 2002, le Précieux Sang de Jésus coula à nouveau aux Neuvième, Onzième, et Douzième
    Stations, notre Seigneur a dit, "Si Je vous révèle Mon Amour, jusqu'à verser Mon Sang pour vous,
    c'est pour effacer définitivement vos péchés. C'est un témoignage de Mon immense Amour pour
    vous tous, c'est le Sang de l'Alliance". (Message de Jésus, le 27 janvier 2002) Le 2 février 2002, le
    Seigneur versa une sueur de sang et d'eau très épaisse sur les dalles de la Dixième à la Onzième
    Station du Chemin de Croix, et la Vierge a dit, "Je vous laisserai grandir spirituellement par les
    prières que vous offrez de tout votre coeur sur ce Chemin de Croix sur lequel Je marche avec Mon
    Fils Jésus, saignant avec Lui. Le Seigneur baignera aussi vos âmes et vos corps dans son Sang
    Précieux et vous accordera l'indulgence plénière qu'Il vous a promis". (Message de la Vierge, le 2
    février 2002) Nous deviendrons tous, des âmes humbles et petites, répondant avec un 'Amen'
    volontaire à l'Amour de notre Seigneur et de la Vierge, qui est si grand, si profond, si et large, en
    témoignant plus vigoureusement de la force de l'amour et en nous offrant totalement au Seigneur, en
    toute loyauté et héroïsme. Le dernier jour, nous participerons au baquet céleste et éternel, dans la
    gloire, là où il n'y aura plus ni mort, ni faim, ni détresse, ni agonie, ni tristesse, ni souffrances, ni
    soupirs, et rien que l'Amour. Amen. Les échantillons de sang (tâches de sang sur les petites pierres,
    les feuilles d'arbre, et la gaze, qui ont étés prélevés sur le Chemin de Croix de la montagne de la
    Vierge, ont été à plusieurs reprises soumis aux essais d'ADN dans le Département de Pathologie
    clinique à l'université nationale de Séoul pendant 3 ans. Le résultat du test ADN a confirmé que le
    Précieux Sang qui était descendu à Naju, était d'origine humaine et masculine avec le groupe
    sanguin AB Rh (+) De plus, ayant effectué les essais à l'hôpital de la Croix Verte à Gwangju et à
    l'hôpital général de Naju aussi bien qu'aux laboratoires à l'étranger, nous avons tous tiré la même
    conclusion: le groupe sanguin AB Rh (+). Quand le miracle eucharistique se produisit au cours de la
    messe, il y a 1300 ans à l'église de Lanziano, en Italie, les saintes Espèces furent changées en chair
    et en sang ; une hostie se changea en un coeur humain de chair, et le vin en sang. Les essais des
    échantillons prélevés sur les espèces Eucharistiques dans les années 1970 ont aussi démontré que le
    groupe sanguin était AB.
    Prière d'ouverture
    O mystère de l'Amour Infini du Seigneur qui est l'Alpha et l'Omega! Vous nous aimez, nous
    pécheurs, a tel point que Vous nous avez donné jusqu'à la dernière goutte de Sang et d'Eau. Nous
    désirons marcher avec la Vierge Marie, sur ce Chemin de la Croix où le Seigneur a marché portant
    la Croix lourde, versant le sang de Son corps tout lacéré et recouvert de blessures par toutes sortes
    d'insultes et de châtiments, pour la conversion des pécheur et nous désirons participer à la Passion
    du Seigneur en nous repentant de tous nos péchés. La Vierge de Naju nous a donné le message
    suivant, rempli d'amour, à nous qui sommes si indignes et pécheurs :
    " Mes enfants du monde ! Si vous désirez Me suivre comme des enfants innocents, Je vous
    baignerai dans l'eau de la miséricorde, Je vous nourrirai de Mon lait spirituel et vous prendrai près
    du Seigneur. Je vous ferai grandir spirituellement et vous prendrai près du Seigneur. Je vous ferai
    grandir spirituellement par les prières que vous offrirez de tout votre coeur sur ce Chemin de Croix
    sur lequel Je marche avec Mon Fils Jésus, saignant avec Lui. Le Seigneur baignera aussi vos âmes
    et vos corps dans son Sang Précieux et vous accordera l'indulgence plénière qu'Il vous a promis.
    Donc, venez vite humblement à Moi, en petites âmes, méditant profondément sur les souffrances de
    la Croix endurées par le Seigneur infiniment saint, et reconnaissez toujours que vous êtes de
    pauvres pécheurs." (Message du 2 février 2002)
    Qu'il nous advienne en nous selon ces paroles de la Vierge ! Bien que nous soyons indignes, nous
    désirons confesser au Seigneur et à la Vierge que nous sommes pécheurs, et marcher sur ce Chemin
    de la Croix, en méditant sur l'amour le plus sublime et le plus pur du Seigneur et de la Vierge qui
    ont endurés d'innombrables et d'infinies souffrances sur la Croix. Bien nos prières soient faibles,
    faites que nous devenions des mouchoirs d'amour pour essuyer le Sang et la Sueur de Jésus et les
    larmes de Sang de la Vierge, des panseurs d'amour pour réparer les blessures du Coeur Sacré de
    Jésus et du Coeur Immaculé de la Vierge, et des pinces d'amour pour retirer du Corps de Jésus les
    clous que nous y avons enfoncés par nos péchés. Sanctifiez tout le clergé et accordez à tous les
    enfants du monde la grâce du repentir. Bien que nous en soyons indignes, aidez-nous à remporter la
    victoire sur les démons, qui remplissent la terre pour que le Seigneur et la Vierge soient consolés, et
    que nous puissions jouir de la paix, de l'amour, de la joie en transformant nos vie en prières, à
    chaque moment de la journée. Amen.
    En marchant vers la Première Station : O Vierge Marie, daignez imprimer en mon coeur les Plaies
    de Jésus crucifié.
    Première Station
    Méditons sur Jésus condamné à la mort
    Nous vous adorons, ô Christ, et nous vous bénissons,
    Parce que vous avez racheté le monde par votre Sainte Croix.
    Le Seigneur de l'Amour est condamné à mort. Faisons pénitence, par les mérites de la Passion de
    notre Seigneur, pour toutes les fois ou nous jugeons, critiquons, diffamons, et condamnons notre
    prochain, et qu'ainsi nous faisons encore comparaître notre Seigneur devant le tribunal injurieux, et
    tous les mérites que nous avons accumulés, tombent à l'eau les uns après les autres.
    Nous ne pouvons méditer profondément quand nous nous sommes infligés les uns aux autres des
    blessures aux âmes, en nous rejetant mutuellement, nous avons abandonné les lois de la morale, et
    lorsque nous nous sommes écrasés les uns les autres pour nous élever. Comme les enfants appelés,
    qui ne se sont pas battus les uns contre les autres, tels des démons affamés, pour supplanter leur
    prochain, combattons et rejetons les démons de la division qui cherchent à nous diviser. Prenons la
    résolution, en pénitence de nos péchés, de ne plus encore faire comparaître notre Seigneur devant le
    tribunal injurieux, veillons et prions toujours. (Méditez un moment.)


    « Je parcours en personne ce Chemin de Croix (dans la Montagne de la Vierge) avec toi, en versant
    Mon Sang. Ainsi donc, si tous ceux qui font ce Chemin de Croix ouvrent largement leurs coeurs et
    désirent sincèrement l'union avec Moi, s'ils prient et partagent les peines que J'ai endurées, alors ils
    Me rencontreront et recevront la guérison spirituelle et physique de leurs épreuves.'' (Message du
    Seigneur, le 18 janvier 2002)
    Notre Père... Je vous salue, Marie... Gloire au Père...
    O Vierge Marie, daignez imprimer en mon coeur les Plaies de Jésus crucifié.
    Deuxième Station
    Méditons sur Jésus chargé de sa croix
    Nous vous adorons, ô Christ, et nous vous bénissons,
    Parce que vous avez racheté le monde par votre Sainte Croix.
    Le Seigneur de l'Amour, est chargé de sa Croix pour sauver toute l'humanité ! Comme le Seigneur a
    été condamné comme un criminel, il a porté la Croix pour sauver la race humaine, la Vierge de Naju
    a dit, "qu'on ne peut acquérir la sainteté que par la croix" (Message du 26 novembre 1989). Mais
    nous avons souvent tenté de ne pas porter la croix non causée par les autres mais par nos propres
    péchés, et nous avons essayé de déposer notre croix, en nous plaignant pour des petites souffrances
    (maux de tête, contusions, égratignures...). Ainsi Jésus subit des souffrances sous la lourde Croix
    causée par nous-même maintenant. O Père, Aidez-nous à nous repentir profondément de nos péchés
    et de nos erreurs du passé, et à nous approcher le plus près possible du Seigneur par la Vierge, sans
    refuser de porter la croix qui nous est donnée, en regardant Jésus qui gravit la colline du Golgotha
    portant Sa lourde croix, traînant Son Corps tout couvert de blessures provoquées par la couronne
    d'épines et la flagellation, et subissant les moqueries et les dédains de la foule. (Méditez un
    moment)
    "Je vous accorderai tout ce que vous demanderez sincèrement avec amour pour Moi, mais des
    prières sans ferveur, sans profondeur, ne peuvent émouvoir ni Mon Père, ni Ma Mère, ni Moi. Il
    n'est plus temps de choisir, hâtez-vous d'unir vos efforts pour repartir dans la bonne direction."
    (Message du Seigneur du 11 juin 2002)
    Notre Père . . . Je vous salue, Marie . . . Gloire au Père . . .
    O Vierge Marie, daignez imprimer en mon coeur les blessures de Jésus crucifié.
    Troisième Station
    Méditons sur Jésus tombant pour la première fois sous le poids de sa croix
    Nous vous adorons, ô Christ, et nous vous bénissons,
    Parce que vous avez racheté le monde par votre Sainte Croix.
    Le Seigneur de l'Amour Qui tombe sous le poids de nos péchés ! Quand nous sommes seuls, tristes
    et affligés, que nous ployons sous le poids de nos vies dures, et nous sommes épuisés et trépassés à
    cause des discordes et des angoisses, que nous tombons dans le péchés, que manquons de confiance
    en nous et en tout, et que voulons abandonner, quand nous tombons dans la déception et dans le
    désespoir, ô Père, aidez-nous toujours à méditer sur la Passion du Seigneur sur la Croix, à entendre
    les voix aimantes du Seigneur et de la Vierge, en nous repentant de nos péchés, et aidez-nous à nous
    relever et à prendre un nouveau départ. (Méditez un moment.)
    "Mes enfants dans le monde, qui avez été appelés ! Hâtez-vous de vous éveiller et approchez-vous,
    car Mon Fils Jésus et Moi, Nous venons spécialement pour sauver vos âmes entachées de toutes vos
    péchés qui sont d'une saleté repoussante, en les dégageant de ce qui les entrave, en les lavant avec le
    Précieux Sang coulant des Cinq Plaies de Mon Fils et des Plaies de la Couronne d'Epines et de son
    Sacré Coeur; en les lavant par les larmes et les larmes de Sang que Je verse, et avec les flots de la
    Miséricorde." (Message de la Vierge du 18 janvier 2002).
    "N'attendez pas votre dernier jour pour regretter vos attaches et vos compromissions aux choses
    matérielles, car la chair va se délabrer et disparaître; mais hâtez-vous de venir a Moi par Ma Mère,
    armez-vous des messages que Ma Mère et Moi vous avons donnés pour vous repentir, en vous
    donnant encore et encore les mêmes recommandations. Vous hériterez du Ciel qui a été gagné par
    les infinies souffrances de la Croix." (Message du Seigneur du 18 janvier 2002).
    Notre Père... Je vous salue Marie... Gloire au Père...
    O Vierge Marie, daignez imprimer en coeur les blessures de Jésus crucifié.
    Quatrième Station
    Méditons sur Jésus rencontrant sa mère affligée
    Nous vous adorons, ô Christ, et nous vous bénissons,
    Parce que vous avez racheté le monde par votre Sainte Croix.
    Le Seigneur de l'Amour ressent la douleur déchirante de voir Sa Mère sur le Chemin de Croix !
    Chaque fois que de nombreux enfants du monde et particulièrement la plupart des enfants qui ont
    été appelés commettent des péchés, le Coeur Sacré du Seigneur est impitoyablement transpercé par
    des épées tranchantes, des lances pointues et des poinçons, et sa Tête est, sans cesse et avec force,
    écrasée sous la couronne d'épines, et son Sang coule de plus en plus. N'est-ce pas déplorable et
    lamentable? D'ailleurs, qui pourrait imaginer les souffrances du Coeur Immaculé de Marie
    transpercé d'un coup de poignard ? Nous croyons fermement que, si nous portons bien la croix qui
    nous est donnée, en nous repentant profondément de nos péchés dorénavant, nous verrons le
    Seigneur et la Vierge qui nous donnent du courage et de la force avec des Paroles de consolation et
    d'encouragement à chaque moment. O Père, faites que nous veillions et priions en méditant toujours
    sur les atroces douleurs que le Seigneur et la Vierge souffrent pour et à cause de nous. (Méditez un
    moment.)
    "Le Seigneur qui vous aime tant, continue à saigner. Mon Coeur se tord de douleur tandis que Je
    contemple tout ceci. N'allez-vous pas essuyer Son Sang et Sa Sueur?" (Message de la Vierge du 25
    novembre, 1996)
    Notre Père... Je vous salue Marie... Gloire au Père...
    O Vierge Marie, daignez imprimer en mon coeur les blessures de Jésus crucifié.
    Cinquième Station
    Méditons sur Simon le Cyrénéen aidant Jésus à porter sa Croix
    Nous vous adorons, ô Christ, et nous vous bénissons,
    Parce que vous avez racheté le monde par votre Sainte Croix.
    Le Seigneur accorde sur nous l'Amour et la Miséricorde infinis ! O Père, que nous devenions tous
    un en Christ qui, Lui, est la Tête, en ne refusant jamais de porter la croix qui nous est donnée, en
    nous souvenant de Simon qui a aider le Seigneur à porter la lourde croix, et en nous repentant
    sincèrement de nos péchés à chaque moment, nous rappelant toujours que Vous avez donné jusqu'à
    la dernière goutte de Votre Sang pour expier nos péchés et nous sauver tous. Aidez-nous à nous
    encourager mutuellement d'un coeur sincère, à nous apprendre les uns les autres ce qui est bon, et à
    accueillir les conseils qui pourront corriger nos défauts, avec un amour généreux et sans limite, et
    faites que nous devenions de vrais enfants qui recevront le Seigneur et la Vierge dans notre coeur
    pour que ces liens d'amour ne puissent jamais se briser. (Méditez un moment)
    "Je vous ai particulièrement appelés ici pour que vous puissiez jouir du rôle de Simon, le Cyrénéen
    qui a porté courageusement la lourde croix pour aider le Seigneur quand Il monte sur la Colline du
    Calvaire, et vous devriez donner cette joie au démon ? Aimez-vous les uns les autres dans un amour
    qui transcende les créatures, sans oublier la transcendance de mon Amour." (Message de la Vierge
    du 8 décembre 1995)
    Notre Père... Je vous salue Marie... Gloire au Père...
    O Vierge Marie, daignez imprimer en mon coeur les blessures de mon Jésus crucifié.
    Sixième Station
    Méditons sur sainte Véronique essuyant le visage de Jésus
    Nous vous adorons, ô Christ, et nous vous bénissons,
    Parce que vous avez racheté le monde par votre Sainte Croix.
    Le Seigneur de l'Amour porte la croix jusqu'à la fin pour la conversion des pécheurs malgré le sang
    et la sueur ruisselant sans cesse qui couvraient Ses yeux ! Nous sommes tous appelés dans la vie
    quotidienne à essuyer la sueur de sang du Seigneur et les larmes de sang de la Vierge, mais nous,
    remplis de colère et de passions déchaînées, et dominés par l’envie et la jalousie, offrons la joie au
    diable, en nous haïssant et en ne nous pardonnant pas. Que cela fait grand mal aux Coeur du
    Seigneur et de la Vierge ! Les soldats fouettent Jésus, Lui donnent des coups de pieds, Lui crachent
    au visage, et la foule le lapide, mais Sainte Véronique s'est frayée un chemin à travers la foule,
    s'approche courageusement du Seigneur sans se soucier du respect humain et de la crainte des
    critiques, et essuie le visage de Jésus couvert de sang et de sueur, elle nettoie Ses yeux aveuglés par
    le sang qui coule le long de son front transpercé par la couronne d'épines, qui est fortement
    enfoncée. O Père, Aidez-nous à rester toujours éveillés pour que nous soyons les apôtres du Coeur
    Sacré du Seigneur et du Coeur Immaculé de la Vierge Marie qui les consoleront, comme Sainte
    Véronique, témoignant plus vigoureusement de la force de l'amour, en toute loyauté et avec
    héroïsme, sans nous soucier du respect humain et de la crainte des critiques. (Méditez un moment)
    "Si vous avez compris, que même maintenant, je verse des sueurs de sang et des larmes de sang
    pour vous, alors vous aussi essuyez maintenant mes sueurs de sang avec votre vie. Agir ainsi c'est
    vraiment mener une vie de pénitence et de réparation." (Message du Seigneur du 27 mai 1992)
    Notre Père... Je vous salue Marie... Gloire au Père...
    O Vierge Marie, daignez imprimer en mon coeur les blessures de Jésus crucifié.
    Septième Station
    Méditons sur Jésus, épuisé, tombant pour la deuxième fois
    Nous vous adorons, ô Christ, et nous vous bénissons,
    Parce que vous avez racheté le monde par votre Sainte Croix.
    Le Seigneur de l'Amour, épuisé par la flagellation et les innombrables coups de fouet, tombe
    misérablement sous le poids de la croix, et se relève avec toute sa force pour la conversion des
    pécheurs ! Quand le Seigneur est tombé une deuxième fois, un soldat romain L'a frappé
    impitoyablement sur Sa joue gauche avec son poing bagué. Son visage était déchiré et un morceau
    de chair s'en est arraché. D'autres soldats ont fouetté partout Son corps, Lui ont donné cruellement
    des coups de pied et l'ont écrasé. Comme la douleur était intense! O Père, alors que nous essayons
    de vivre juste selon la Volonté du Seigneur et de la Vierge, indignes pécheurs que nous sommes, et
    de nous convertir par les mérites de la Passion de Jésus qui pouvait se lever avec la plus grande
    difficulté sans aucune aide pour la conversion des pécheurs seulement, ayez pitié de nous pour que
    nous puissions nous relever et prendre un nouveau départ, même si nous sommes épuisés que nous
    titubons et que nous tombons. (Méditez un moment.)
    "Mon Fils Jésus et Moi-Même sommes de nouveau près de vous aujourd'hui, par vos prières pleines
    d'amour et votre participation aux souffrances de Jésus, consacrant votre temps à la conversion des
    pécheurs, méditant sur le Mystère du Salut, obtenu par les infinies souffrances de la Croix de
    Jésus." (Message de la Vierge, le 2 février 2002)
    Notre Père... Je vous salue Marie... Gloire au Père...
    Sainte Mère, daignez imprimer en mon coeur les blessures de mon Jésus crucifié.
    Huitième Station
    Méditons sur Jésus exhortant les femmes de Jérusalem
    Nous vous adorons, ô Christ, et nous vous bénissons,
    Parce que vous avez racheté le monde par votre Sainte Croix.
    Le Seigneur de l'amour nous console même au milieu des souffrances atroces! Seigneur, Vous nous
    aimez tant, nous pécheurs, et nous consolez même quand vous ne pouvez plus tenir les yeux
    ouverts, que Vous perdez connaissance dans les douleurs de la Flagellation, des coups de barre de
    fer, les coups de massue, les coups de pierres, et dans les douleurs de tout Votre Corps déchiré et de
    Vos os broyés, traînant Vos pieds sur le sol avec votre Corps pesant et subissant les innombrables
    moqueries et insultes de la foule qui ne cesse jamais de vous insulter et de Vous railler. Le Seigneur
    et la Vierge nous attendent les bras ouverts, car Ils veulent que nous nous convertissions tous et
    soyons sauvés, même les bourreaux et les plus grands pécheurs qui commettent toutes sortes
    péchés, en succombant aux tentations du démon qui les conduit à l'amour égoïste et au manque de
    compréhension mutuelle. O Père, Aidez-nous à rester éveillés et a prier sans cesse à chaque moment
    de notre vie, en petites âmes, se souvenant que le jugement sévère de la justice est proche. (Méditez
    un moment.)
    "Ne pleurez pas en voyant mes larmes, mais regardez et consolez mon Fils Jésus qui sue du sang et
    qui est couronné d'épines." (Message de la Vierge, le 11 août 2002)
    En cette époque, la coupe de la juste colère de Dieu a été déjà remplie et levée très haut, et Son
    châtiment est sur le point de s'abattre sur le monde entier, car l'humanité commet indistinctement les
    péchés. Qu'il nous advienne selon ces paroles de la Vierge !
    Notre Père... Je vous salue Marie... Gloire au Père...
    O Vierge Marie, daignez imprimer en mon coeur les blessures de mon Jésus crucifié.
    Neuvième Station
    Méditons sur Jésus tombant pour la troisième fois
    Nous vous adorons, ô Christ, et nous vous bénissons,
    Parce que vous avez racheté le monde par votre Sainte Croix.
    Le Seigneur de l'Amour se relève avec toute sa force pour accomplir la volonté du Père et le salut
    de l'humanité, en tombant misérablement et se roulant par terre avec la Croix ! Seigneur Jésus, avec
    Votre Corps sanglant et déchiré en mille morceaux, Vous portez non seulement la lourde Croix mais
    aussi les péchés de toute la race humaine, Vous tombez et subissez ces souffrances à cause de nos
    péchés. Seigneur, tombant à plat ventre avec la Croix, Vous roulant a terre et Vous débattant sous le
    poids de la Croix, Vous Vous êtes offert pour la conversion des pécheurs et le salut de l'humanité. Si
    nous ne nous convertissons pas, que c'est déplorable ! O Père, Aidez-nous à être Vos enfants qui
    consolent le Seigneur et la Vierge par l'aimable offrande de nos peines, de nos souffrances, de nos
    afflictions, de nos soucis et de nos désaccords, et aidez-nous a méditer profondément sur les
    douleurs horribles du Seigneur. (Méditez un moment.)
    "Et une affreuse douleur de plus pour Mon Coeur de Mère fut quand Jésus parcourut Son terrible
    Chemin de Croix jusqu'au Calvaire sous toutes sortes de railleries, Son Corps fut entièrement
    couvert de sang à cause de la flagellation, Il était totalement épuisé et tombait misérablement avec
    Sa Croix. Je ressentis cette peine dans tout Mon Corps, et Mes os furent comme broyés. Mais ce ne
    fut pas tout ! Lorsque J'entendis le bruit du marteau clouant Mon Fils sur la Croix, Je ressentis ces
    martèlements dans Mon Corps et, lorsque la lance transperça le Coeur du Seigneur attaché à la
    Croix, pareillement Mon Coeur fut comme transpercé et écrasé. Après ce jour, (Vendredi Saint) Moi
    Sa Mère, qui fus incapable d'aider le Seigneur dans ces misérables circonstances, Je parcourus, jour
    après jour, le Chemin du Calvaire que Jésus avait suivi en versant Son Sang, priant intensément
    Dieu le Père pour la conversion des pécheurs. Et maintenant encore, deux mille ans plus tard, Je
    marche encore avec vous." (Message de la Vierge du 28 mars 2002, Jeudi-Saint)
    O Père, aidez-nous à rester toujours éveillés et à transformer nos vies en prières à chaque moment
    de chaque jour selon les paroles de la Vierge, pour que nous soyons les apôtres des Coeurs de Jésus
    et de Marie qui réparent Leurs blessures.
    Notre Père... Je vous salue Marie... Gloire au Père...
    O Vierge Marie, daignez imprimer en mon coeur les blessures de Jésus crucifié.
    Dixième Station
    Méditons sur Jésus dépouillé de ses vêtements, abreuvé de fiel et de vinaigre
    Nous vous adorons, ô Christ, et nous vous bénissons,
    Parce que vous avez racheté le monde par votre Sainte Croix.
    Quand les soldats déshabillent violemment Jésus, il tombe de son Corps, des morceaux de Chair et
    des gouttes de Sang. Mais le Seigneur, est rempli d'amour, et Il désire seulement la conversion des
    pécheurs, même au milieu des douleurs terribles! Le Seigneur, est misérablement épuisé et souffre
    d'abondants saignements, il a des frissons, subit toutes sortes de malédictions, railleries, insultes, et
    l'humiliation d'être déshabillé et d'être abreuvé de vinaigre et de fiel. Cette scène était si pénible
    qu'on ne pouvait garder les yeux ouverts. O Seigneur, la grande majorité du clergé et des religieux,
    et même des enfants que Vous avez spécialement choisis et appelés, Vous ont cloué sur la Croix, et,
    au lieu de Vous descendre de la Croix, ils restent comme endormis et se gonflent d'orgueil, de vanité
    et d'égoïsme et joignent leurs forces à celle du démon. Enfin ils s'égarent dans la mauvaise
    direction, et marchent sur la route de l'enfer avec la nombreuse troupe des damnés. Quelle peine le
    Seigneur et la Vierge ressentent-ils en voyant cela! O Père, bien que nous en soyons indignes,
    aidez-nous à nous débarrasser dès maintenant de l'orgueil et de l'égoïsme, à remporter la victoire sur
    les démons diables qui remplissent la terre, et à devenir les consolateurs des Coeurs de Jésus et de la
    Vierge, et d'humbles instruments qui essuient votre Sueur et vos Larmes de sang. (Méditez un
    moment)
    "Souvenez-vous que, déjà, ce monde se transforme en cendres à cause de ses graves péchés mais
    Mon Fils Jésus prend encore patience grâce à vos ferventes prières, sacrifices et réparations. Mes
    petites âmes, vous devez vous laisser consumer dans le Coeur Sacré de Jésus, qui est la Victime
    offerte en Sacrifice de Réconciliation, et en Mon Coeur Immaculé. Transformez vos vies en prières
    afin de cicatriser les plaies sanglantes du Seigneur." (Message de la Vierge du 9 novembre 2001)
    Notre Père... Je vous salue Marie... Gloire au Père...
    O Vierge Marie, daignez imprimer en mon coeur les blessures de Jésus crucifié.
    Onzième Station
    Méditons sur la crucifixion de Jésus
    Nous vous adorons, ô Christ, et nous vous bénissons,
    Parce que vous avez racheté le monde par votre Sainte Croix.
    O mon Seigneur, mon Bien-aimé ! Vous aimez tant les âmes qui continuent à Vous enfoncer dans la
    boue. Comment pouvons-nous tenir compte de Votre immense Amour, si grand, si profond, si large?
    Des coups violents de marteau continuent à vous casser les oreilles. La Vierge observe Jésus
    saignant sans interruption, endurant ce cruel transpercement de Sa chair vivante et le broiement de
    Ses os. Elle sent une atroce douleur en sa poitrine, et Son Coeur se déchire en morceaux. Combien
    de prières pourront enlever tous ces clous enfoncés dans Votre Corps Seigneur! Bien que nous
    soyons en indignes, nous Vous aimons de tout notre coeur. Soyez consolé par les sacrifices,
    pénitences, et ferventes prières que nous Vous offrons, même s'ils sont petits comme la poussière. O
    mon Seigneur et ma Mère! Soyez consolés: et faites que nous devenions dès maintenant des pinces
    d'amour pour retirer les clous du Corps de Jésus que nous avons enfoncés par nos péchés, des
    mouchoirs d'amour pour essuyer votre Sang et votre Sueur, et enfin des tailleurs d'amour pour
    réparer les blessures du Coeur Sacré de Jésus, pour que notre gratitude envers Vous ne se démente
    jamais. (Méditez un moment)
    "De même que Dieu sauva beaucoup d'Israélites dans le désert en érigeant, par Moïse, un serpent de
    bronze, Mon Fils Jésus et Moi avons l'intention de sauver beaucoup de nos enfants par les mérites
    infinis de Sa Croix et l'Amour brûlant de Mon Coeur Immaculé, vous accompagnant sur ce Chemin
    de Croix, répandant du sang tandis que vous méditez sur la Passion du Seigneur et que vous priez
    avec dévotion pour la conversion des pécheurs en ce temps dangereux." (Message de la Vierge du
    28 mars 2002)
    Notre Père... Je vous salue Marie... Gloire au Père...
    O Vierge Marie, daignez imprimer en mon coeur les blessures de mon Jésus crucifié.
    Douzième Station
    Méditons sur la mort de Jésus crucifié
    Nous vous adorons, ô Christ, et nous vous bénissons,
    Parce que vous avez racheté le monde par votre Sainte Croix.
    Mon Seigneur qui êtes la Victime offerte en Sacrifice de Réconciliation, offrant Votre Corps pour le
    salut de l'humanité! Le Seigneur infiniment saint, a pardonné à ses bourreaux, et a même prié pour
    eux : "Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font". (Luc 23: 34) En blessant notre
    prochain, nous nous blessons mutuellement à cause de la jalousie, de l'envie, de la rancoeur, de la
    haine, de la trahison, de la colère, du malentendu, le coeur en est inévitablement meurtri. Seigneur,
    ayez pitié de nous et faites que nous puissions nous repentir de tous les péchés que nous avons
    commis jusqu'ici, et pardonner à nos ennemis et les aimer, en méditant sur l'amour du Seigneur qui
    a pardonné même à ceux qui Lui ont fait du mal et qui l'on mis à mort. Lorsque le larron qui était à
    la droite de Jésus, condamné à mourir, supplia Jésus avec pleine confiance, en disant : "O Jésus,
    quand Tu seras dans Ton Royaume, souviens-toi de moi". Le Seigneur lui a répondu : "En vérité, Je
    te le dis, aujourd'hui même, tu seras avec Moi au Paradis." (Luc 23: 42-43), il a obtenu le Royaume
    des Cieux. O Père, quand nous nous considérons comme pauvres et incompétents, même si nous
    voulons mourir, désespérant et cédant à un sentiment de frustration et de découragement, aideznous,
    pécheurs que nous sommes, à nous repentir entièrement de nos péchés, par les mérites de la
    Passion sur la Croix pendant laquelle une lance a traversé son Côté et a pénétré son Coeur, et par
    l'amour infinie avec lequel le Seigneur a été cruellement cloué à la Croix pendant trois heures,
    versant pour nous les pécheurs jusqu'à la dernière goutte de Son Sang et d'Eau tandis qu'Il était
    attaché à la Croix, entouré de toutes sortes de haines et d'insultes, aidez-nous ainsi à devenir de
    petites âmes simples, selon la volonté de Dieu et de la Vierge comme le larron qui était à la droite
    de Jésus, condamné à mourir crucifié, supplia Jésus avec pleine confiance, pour que nous puissions
    entrer dans le Royaume des Cieux au dernier jour (Méditez un moment.)
    "Mes petites âmes bien-aimées! Tandis que Moi qui étais Crucifié mourais misérablement au milieu
    des souffrances les plus aiguës, l'humiliation que Ma nature humaine a soufferte, était vraiment
    extrême. Mais ce n'était ni une haine, ni des insultes, mais un Amour infini pour le salut de
    l'humanité." (Message du Seigneur (5 août 1986)
    En nous rappelant toujours de ces paroles du Seigneur, nous deviendrons de petites âmes réparant
    les insultes faites au Seigneur et qui consolent la Vierge, en offrant généreusement nos vies entières,
    en les transformant en prières.
    Notre Père... Je vous salue Marie... Gloire au Père...
    O Vierge Marie, daignez imprimer en mon coeur les blessures de Jésus crucifié.
    Treizième Station
    Méditons sur Jésus descendu de la croix
    Nous vous adorons, ô Christ, et nous vous bénissons,
    Parce que vous avez racheté le monde par votre Sainte Croix.
    O affligée Vierge Marie, vous, qui tenez sur vos genoux le cadavre du Christ, descendu de la croix,
    et qui pleurez misérablement! Comment pouvons-nous, qui sommes si indignes, tenir compte de
    vos souffrances misérables que vous avez subies à l'heure de l'agonie de votre Fils, en tenant dans
    vos bras Son corps brisé, fondant en larmes dans une profonde tristesse ? Nous sommes pécheurs et
    nous n'avons rien d'autre à vous offrir que notre honte, mais, bien que la solitude, les tristesses et les
    peines nous arrivent, que nous subissons toute espèce d'injures, et que l'on se couvre de critiques
    pleines de propos insensés, essayons d'offrir avec joie et amour notre vie entière pour le Seigneur et
    la Vierge, méditant sur les grandes douleurs de la Mère. Comme si nous voudrions offrir nos
    blessures non cicatrisées et bien enveloppées dans des bandages, en transformant nos vies en
    prières. Aidez-nous, ô Père à déployer la force de l'amour et à vous montrer pleinement et
    héroïquement notre fidélité, en imitant l'amour brûlant du Seigneur et de la Vierge qui ont versé leur
    Sang pour vos enfants dont les âmes sont mourantes. (Méditez un moment.)
    "Je n'ai pas racheté les enfants du monde avec l'or, l'argent, les pierres précieuses, ou le pouvoir
    mondain, mais Je les ai racheté avec l'amour de Dieu qui est le plus pur et le plus suprême et avec
    lequel J'ai donné jusqu'à la dernière goutte de Sang et d'Eau en ouvrant Mon Sacré Coeur.
    J'emploierai ce Sang d'Amour pour le repentir des pécheurs." (Message du Seigneur du 28 juillet
    1987)
    Notre Père... Je vous salue, Marie... Gloire au Père...
    O Vierge Marie, daignez imprimer en mon coeur les blessures de mon Jésus crucifié.
    Quatorzième Station
    Méditons sur Jésus mis au tombeau
    Nous vous adorons, ô Christ, et nous vous bénissons,
    Parce que vous avez racheté le monde par votre Sainte Croix.
    Seigneur, qui êtes l'Amour même, vous auriez pu Vous-même descendre de la Croix! Mais vous
    avez été cloué sur la Croix, êtes mort puis enseveli et ressuscité le 3e jour pour accomplir tout, car
    si Vous n'auriez pas connu la mort, Vous ne seriez pas ressuscité. Seigneur, qui êtes l'e début et la fin
    de toute chose, et qui détenez les clés de la mort, de l'enfer et des cieux, Vous vous êtes livré tout
    entier pour chacun d'entre nous. Comment pouvons-nous, pécheurs que nous sommes, tenir compte
    de Votre immense Amour, dans toute sa hauteur, sa profondeur et sa largeur? Marie, ma chère
    Maman, Vous qui êtes plus grand trésor de l'Église et la très sainte Reine de l'Univers! Combien ce
    fut une journée de cruelles souffrances pour Vous, oui, une longue, très longue journée au cours de
    laquelle vous restiez seule, alors que Vous aviez ayant perdu votre Fils Jésus, vous retrouvant sans
    Lui! Vous avez toujours souffert à partir du jour où vous avez conçu votre Fils Jésus, mais en ce
    Samedi Saint, vous exprimiez pour la première fois extérieurement votre Douleur et vous priez
    toute la nuit pour votre Fils Jésus et pour les pécheurs, pleurant dans la plus grande désolation sans
    avoir conscience du temps qui passe. O Seigneur, nous sommes de pauvres pécheurs, faites que
    nous transformions notre vie en une continuelle prière, et que toute notre vie Vous soit totalement
    consacrée par de petites et de grandes croix, en nous souvenant toujours de vos fortes douleurs.
    "C'est pour vous que J'ai enduré toutes sortes de peines, et que Je suis mort crucifié. Mais la mort ne
    M'a pas anéanti, J'ai accepté de mourir, non seulement pour vous, mais aussi pour Mes bourreaux et
    les plus grands pécheurs pour qu'ils se repentent et soient sauvés, afin que vous soyez tous, un jour,
    unis dans la très Sainte Trinité. Je souhaite que vous réalisiez tous que Moi et Ma Mère, Nous avons
    tout donné pour vous sans rien Nous réserver; désirant que le monde entier se convertisse."
    (Message du 1er juillet 1996)
    Notre Père... Je vous salue Marie... Gloire au Père...
    O Vierge Marie, daignez imprimer en mon coeur les blessures de mon Jésus crucifié.
    Quinzième Station
    Méditons sur la Résurrection de Jésus au matin de pâques
    Le Seigneur du grand amour, entre sa Mort et sa Résurrection, passe de la mort à la vie! Votre
    inestimable et infini Amour grâce auquel la mort ne Vous a pas anéanti mais grâce auquel Vous êtes
    ressuscité et vous nous avez donné de l'espoir, et Celui merveilleux avec lequel Vous nous avez
    promis à tous une nouvelle vie éternelle par le Sacrifice de la Croix, sont arrivés au Ciel. Vous nous
    aimez tellement que vous nous avez promis de nous grandir spirituellement et de nous accorder
    l'indulgence plénière. En cette époque où seront séparés le bon grain et l'ivraie, nous désirons
    comprendre le fait important que nous sommes appelés afin que tous les enfants du monde puissent
    se repentir, être sauvés et rendre gloire à Dieu. Nous souhaitons accomplir la volonté de la Vierge,
    travailler sans relâche à sauver ce monde pitoyable qui va vers sa destruction et sa ruine. Nous
    faisons entière confiance au Seigneur et à la Vierge qui nous garderont pour que nous ne perdions
    jamais notre intégrité, même dans l'adversité avec l'arme invincible, l'amour du prochain, qui nous
    permettra de vaincre les attaques rusées du démon. Père, faites que tous Vos enfants du monde,
    libérés de l'obscurité, renaissent spirituellement et jouissent de la paix, de l'amour, et de la joie.
    (Méditez un moment.)
    "Il y a deux mille ans, J'aurais pu descendre de la Croix. Gardant en mémoire cette vérité qu'il faut
    mourir pour pouvoir ressusciter, vous au moins, qui avez répondu à Mon appel, vous devez Me
    suivre en restant unis, dans l'humilité et la droiture, imitant la foi des martyrs." (Message du
    Seigneur, le 12 avril 1998)
    "Le Dernier Jour, vous participerez au Banquet céleste et éternel, dans la gloire, parmi les
    acclamations des anges et des saints, là où il n'y aura plus ni mort, ni faim, ni soif, ni tristesse, ni
    souffrances, ni soupirs, mais rien que l'Amour." (Message de la Vierge, le 9 novembre 2001)
    Gloire, louange, grâces et adoration au Seigneur, maintenant et toujours. Amen.
    Préparons nos esprits et coeurs pour recevoir la bénédiction de Jésus ressuscité
    "Je vous accorde à tous une bénédiction sans limite à vous tous qui êtes venus Nous chercher, Moi
    et Ma Mère désirant que le monde entier soit sauvé." (Message du Seigneur du 30 juin 2002)
    Pour l'accomplissement de la Volonté Divine que le Saint Père cherche, pour la sanctification du
    clergé et des religieux, pour la conversion des pécheurs et pour la sanctification de toutes les
    familles, nous disons:
    Notre Père... Je vous salue Marie... Gloire au Père...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :