• CHRONOLOGIE ENTRE TEMPLIERS ET FRANC MACONS

    Chronologie Entre Templiers et Francs Maçons


    - 967 AV. J.-C. : Construction du Temple de Jérusalem dit « Temple de
    Salomon ». La légende maçonnique d'Hiram prend sa source dans le récit de
    la construction du Temple de Jérusalem et le meurtre de l'architecte Hiram.
    (Détruit en -586 par Nabuchodonosor).
    -79 Mosaïque de la Maison des Maçons de Pompeï.
    - 75 Vitruve écrit ses dix livres d'architecture
    Vers 30 : Mort de Jésus de Nazareth.
    Vers 250 : Plotin d'Alexandrie (- 205-270) fonde l'Ecole Néoplatonicienne,
    son oeuvre l'Enneade se présente comme un commentaire de Platon et pose
    le UN comme objet d'étude fondamental.
    287 St Alban intendant de Cauratius a la direction des Maçons, auxquels il
    accorde des franchises.
    557 Saint Austin, Grand Inspecteur des confréries maçonniques
    643 Edit de Rotharis: Liberté des “magistri comacini”
    710 Charles Martel envoie des maçons en Angleterre.
    926 Charte des maçons d'York.
    1100 Henri IV, roi d'Angleterre, Grand Maître des maçons anglais.
    1015 apr. J.-C. On note une loge de tailleurs de pierre lors de la construction
    de la cathédrale de Strasbourg.
    1120 : Création le 23 janvier, lors du concile de Naplouse par Hugues de
    Payns et Geoffroy de St-Omer de la milice des Pauvres Chevaliers du Christ
    et du Temple de Salomon (en latin : pauperes commilitones Christi
    Templique Solomonici), plus communément appelé Ordre du Temple, qui
    avait pour mission de sécuriser le voyage des pèlerins affluant d'Occident
    depuis la reconquête de Jérusalem.
    1145 Assemblée des Maçons bénie par l'archevêque de Rouen.
    1150 Assemblées des Maçons à Kilwinning.
    1155 Henry II et les Templiers protègent la Maçonnerie.
    1173 Le titre de “magister” est appliqué à William de Sens pendant une
    “consultation” d'artisans constructeurs réunie à Canterbury. Cela pouvait
    dire soit Maître d'Ouvrage soit Maître Maçon
    1187 Le titre de “magister” est appliqué à William l'Anglais, concepteur de
    la Cathédrale de Coventry.
    1189 Le Concile de Rouen condamne les confréries.
    1190 Début du gothique à Noyon.
    1199 Peter de Colechurch Grand Maître sous Jean-sans-Terre.
    1199-1212 : Peter de Colechurch, Grand maître des maçons, construit le
    pont de Londres.
    1235 : Villard de Honnecourt part pour la Suisse et la Hongrie.
    1245 Constitution de la Ligue hanséatique: des communautés d'artisans
    établissent des règlements qui concernent leurs métiers, avec création de
    chefs-d'oeuvre. - A Strasbourg, assemblées des cinq grandes loges:
    établissement des règles morales, religieuses et professionnelles.
    1248 Statuts et règlements des maçons à Bologne.
    1257-1260 : John de Gloucester, Maçon du Roi, exempté à vie du paiement
    des octrois, dans tout le royaume, par Henry III.
    1276 L'empereur Rodolphe Ier de Habsbourg octroie des franchises aux
    tailleurs de pierres de la cathédrale de Strasbourg.
    Vers 1300 Légende des 4 fils Aymon, meurtre de Renault par de mauvais
    compagnons.
    1314 Supplice de Jacques de Molay, Grand Maître de l'Ordre du Temple.
    Fin de l'Ordre du temple
    1314 Robert Bruce fonde en Ecosse le 24 juin l'Ordre de St. André du
    Chardon.
    1315 À l'Ascension, assemblée générale des tailleurs de pierre et maçons de
    la ville de Strasbourg. Certains maçons situent à cette date le début de la
    maçonnerie opérative (et non en 1245).
    1326 Concile d'Avignon condamnant les guildes.
    1334 Nouvelles confirmations par le Pape Benoît XII.
    1358 Révision de la charte d'York de 926.
    1375 La Compagnie des Maçons de la Cité de Londres mentionnée pour la
    première fois, quoique existante sans doute bien avant.
    1376 Première apparition du mot “franc-maçon“. Les Maçons membres de
    la Cie. de Londres appelés “freemasons“.
    1390 Rédaction du Regius contenant les Constitutions de la Maçonnerie. Il
    est écrit en vers. Appelé aussi Haliwell, du nom de son inventeur.
    1421 Première corporation maçonnique en Suisse, établie à Berne pour la
    construction de la cathédrale puis, après l'achèvement de celle-ci, à Zürich
    dès 1502.
    1425 L'archevêque de Winchester supprime les assemblées des Maçons.
    1430 : Date présumée de la rédaction du Manuscrit Cooke.
    1437 William Sinclair nommé par James II chef et gouverneur des maçons;
    la charge des St. Clair est héréditaire jusqu'en 1736, date de la fondation de
    la Grande Loge d'Ecosse. Il fera construire la Rosslyn Chapel.
    1459 Constitutions de Strasbourg (Maçons allemands de la pierre).
    1472 Des armoiries sont accordées à la Compagnie des Maçons de Londres,
    qui reçoit le titre de “Whole Craft and Fellowship of Masons”.
    1518 Bois gravé de Dürer: Maximilien parmi les Maçons.
    1522 La confrérie est supprimée sur toute l'étendue du territoire de la
    Confédération Helvétique.
    1537 La Compagnie des Maçons de Londres décrite comme “la Compagnie
    des Francs Maçons“.
    1598 à 1599, dates des STATUTS SCHAW, lois et codes promulgués par
    William Schaw, décrit comme Maître des Travaux du Roi et Surveillant
    Général des Maçons. Un des statuts concerne le Métier en général et l'autre
    la Loge de Kilwinning en particulier. Cité par les deux parties dans la
    controverse sur la préséance de Kilwinning, dite Loge en Chef sur la Loge
    Mary's Chapel, dite Loge Principale. On y trouve une référence à la
    Marque.
    1599 Date des premières Minutes de Mary's Chapel, qui apparaissent être
    ainsi les plus anciennes Minutes de Loge du monde. On ne connaît pas de
    compte-rendu concernant une loge maçonnique avant une administrée par
    les statuts de William Shaw.
    1600 initiation du premier membre non opératif, John Bosswell
    d'Auchlinleck à la loge Mary's Chapel à Edimbourg, dont les premiers
    procès-verbaux sont conservés depuis 1599. John Boswell d'Auchinleck est
    dit avoir été présent à une réunion de Mary's Chapel le 8 Juin. Cité comme le
    cas authentique le plus ancien d'une participation non opérative aux travaux
    d'une Loge.
    1605 Inigo Jones, Intendant des Bâtiments, protège les Maçons.
    1607 Inigo Jones Grand Maître des Maçons.
    1616 Manifeste de la Rose-Croix.
    1620 Plus anciens documents existants de la Loge de Glasgow.
    Entre 1640 et 1700, Manuscrit Sloane 3329, British Museum.
    Entre 1640 et 1700, Manuscrit Lochmore.
    1641 Le 20 mai, initiation de Sir Robert Moray, Général quartier-maître de
    l'armée écossaise à la loge St. Mary's Chapel.
    1642 Plus anciens documents existants de la Loge de Mother Kilwinning.
    1646 Le 16 octobre, à Warrington dans le Lancashire, initiation du grand
    savant Elias Ashmole, chef des Rose-Croix de Londres.
    1649 Henriette de France, après la décapitation de Charles Ier d'Angleterre,
    se réfugie à Saint-Germain-en-Laye. De nombreux écossais et anglais de sa
    suite sont francs-maçons.
    1655 La Compagnie des Francs Maçons devient la Vénérable Compagnie
    des Maçons de Londres.
    1660 Le 5 décembre, création de la Royal Society “académie des sciences”
    sur les idées philosophiques de Bacon, réunissant de nombreux savants dont
    l'architecte et astronome Chistopher Wren.
    1670 Lois et Statuts d'Aberdeen. Il y est dit que certaines personnes
    privilégiées recevoir le Mot de Maçon sous certaines conditions et que les
    Loges devaient se tenir plein air sauf par mauvais temps. Les plus anciennes
    Minutes de la Loge Stirling d'Aberdeen remonte à cette année mais la Loge
    est citée dans les registres du bourg d'Aberdeen pour 1483.
    1685 Christopher Wren Grand Maître des maçons.
    1686 Le Dr. Robert Plot publie: “NATURAL HISTORY OF
    STAFFORDHIRE”. Mentionne la Société des Francs-Maçons du
    Staffordshire et dit que des personnes “de qualité très éminente ne
    dédaignaient pas d'être membres“.
    1689 Jacques II Stuart, après sa capitulation à Limerick, se réfugie en France
    auprès du Roi-Soleil. Possibilité de loges militaires jacobites .
    1691 Constitution de la Loge l'Oie et le Gril dans la Cour de St.Paul.
    1717 Pour le solstice d'été, le 24 juin 1717, jour de la Saint Jean-Baptiste,
    quatre loges de Londres se réunirent dans la taverne Goose and Gridiron
    (l'Oie et le Grill). Elles portaient le nom des tavernes où elles avaient
    l'habitude de se réunir : L'Oie et le Grill, La Couronne, Le Pommier, Le
    Gobelet et les Raisins. Elles créent la Grande Loge de Londres et de
    Westminster. Anthony Sayer, premier Grand Maître.
    C'est l'acte de Naissance de la Franc-Maçonnerie moderne, dite
    spéculative.
    1719 : Jean Théophile Désaguliers, Grand Maître de la Grande Loge de
    Londres. Principal collaborateur d'Isaac Newton, il est membre de la Royal
    Society. A partir de cette date et sous l'impulsion de Désaguliers,
    intellectuels, philosophes, scientifiques, nobles, intègrent les loges.
    1721 Le 13 octobre, institution à Dunkerque du premier atelier français
    “Amitié et Fraternité” par le duc de Montaigu, GRAND-MAÎTRE de la
    Loge de Londres.
    1723 En janvier, publication des « Constitutions d'Anderson ».
    Constitutions de la Franc-Maçonnerie sous le nom de The Constitutions of
    the Free-Masons containing the History, Charges, Regulations, & of that
    most ancient and Right Worshipful Fraternity: For use of the Lodges,
    écrites par le Revd. Dr. James Anderson (1680-1739).
    1725 : Nous savons qu'une loge se réunissait chez le traiteur Huré, rue des
    Boucheries, « à la manière des sociétés angloises », et regroupait
    principalement des Irlandais et des exilés stuartistes- Apparition du grade de
    Maître, à Londres.
    1728 Les loges françaises sont placées sous la direction du duc de Wharton,
    ancien GRAND-MAÎTRE de la Grande Loge de Londres.
    - La F.M. est introduite en Espagne
    1730 Première grande divulgation anti-maçonnique. L'ouvrage de Samuel
    Pritchard: “Masonry Dissected” (en anglais)- 16 mai : Initiation de
    Montesquieu en Angleterre au sein de la loge Horn (Le Cor) qui se réunit à
    la Westminster Tavern de Londres.
    1731 Le 14 mai, initiation du duc François de Lorraine, futur empereur
    d'Autriche.
    - La F. M. est introduite dans le royaume de Naples.
    1732 : Première loge maçonnique française dont les documents sont connus
    et attestés en France : Patentes de la Grande Loge de Londres pour la Loge
    « Saint Thomas », se réunissant à l'enseigne du « Louis d'Argent », rue des
    Boucheries.
    1733 Fondation de la Grande Loge de Massachusetts (Amérique du Nord).
    1734 La F. M. est introduite dans le royaume de Pologne.
    - Première réunion des F.M. hollandais, le F. comte de Waegenaer est élu
    Grand Maître.
    1735 Le F. Comte Sparre introduit la F. M. en Suède en fondant une loge à
    Stockholm.
    1736 Introduction de la Franc-Maçonnerie à Genève par un noble anglais,
    Georges Hamilton.
    - Fondation de la Grande Loge de France devenue en 1773 le Grand
    Orient de Paris. - Les loges françaises sollicitent l'autorisation de créer la
    Grande Loge provinciale.
    -Le 15 octobre, fondation à Edimbourg de la Grande Loge Edimbourg.
    - Le 6 décembre, introduction définitive de la F. M. à Hambourg par la Loge
    “Absalom”.
    1737 Discours du chevalier de Ramsay, un écossais, qui oriente la francmaçonnerie
    française vers un ordre chevaleresque, le métier des armes
    succédant à celui du constructeur.
    1738 Le 4 mai, le pape Clément XII publie la Bulle “In Eminenti
    Apostolatus specula” excommuniant la franc-maçonnerie et ses adeptes.
    « Nous avons conclu et décrété de condamner et d'interdire ces dites
    sociétés, assemblées, réunions, agrégations ou conventicules appelés du
    nom de FRANCS-MAÇONS, ou connus sous toute autre dénomination,
    comme Nous les condamnons et les défendons par Notre présente
    constitution, valable à perpétuité». Première d'une longue série de bulles
    papales…
    - La Grande Loge de Londres se proclame Grande Loge d'Angleterre.
    - Le duc d'Antin est le premier GRAND-MAÎTRE français.- Interdiction de
    la F.M. dans les Pays-Bas et la Suède.
    1739 La F. M. est introduite dans les pays Sardes.
    -L'inquisition persécute la F. M. à Florence.
    1740 Fondation à Berlin de la Grande Loge “Aux Trois Globes”.
    - Edit de Philippe V roi d'Espagne, contre la F. M.
    - Le GRAND-MAÎTRE de l'Ordre de Malte interdit aux F. M. l'accès de son
    île.
    - Fondation de la Loge de Hambourg comme Grande Loge Provinciale.
    1741 Fondation de la Grande Loge “Zur Sonne” à Bayreuth.- Fondation de
    la Loge “Minerva aux Trois Palmes” à Leipzig.
    - Fondation de l'Ordre d'Heredom en Ecosse.
    1742 Introduction de la F. M. en Autriche.
    1743 Le 14 mars, par ordre de l'Inquisition, appuyée par le roi Jean V, les F.
    M. sont torturés et brûles vifs au Portugal.- Introduction de la F. M. en
    Bohème.
    1744 Le Fr. prince royal de Prusse (Frédéric II) est élu GRAND-MAÎTRE
    des “Trois Globes” à Berlin.
    1745 Création de la Loge Ecossaise à Bordeaux par Etienne Morin.- La
    république de Berne interdit la F.M. par un édit, révoqué en 1776.
    - Divulgation anti-maçonnique : “Le Sceau Rompu“
    1746 Le Fr. Lord Derventwater premier GRAND-MAÎTRE de l'Ordre de
    France, périt sur l'échafaud.
    1748 La Porte Ottomane s'oppose à l'introduction de la F. M. en Turquie.
    1749 Introduction de la F. M. en Hongrie.
    1751 Le 18 mai, Bulle du pape Benoît XIV “Providas Romanorum
    Pontificum” contre l'Ordre maçonnique.
    Le 2 juillet, sous l'influence de l'Inquisition, Ferdinand IV d'Espagne
    interdit la F. M. dans ses Etats.
    - 17 juillet : Schisme au sein de la Franc-Maçonnerie anglaise. Création de
    la Antient Grand Lodge of England à la Turk's Head Tavern, en réaction à
    la création de la Grande Loge de Londres de 1717, appelée Grande Loge des
    Modernes. Robert Turner, premier Grand Maître en 1753. Le schisme durera
    jusqu'en 1813, où les deux Grandes Loges fusionneront pour faire la Grande
    Loge Unie d'Angleterre.
    1752 Fondation à Berlin de la Loge “L'Amitié” devenue la Grande Loge
    “Royal York à l'Amitié”.
    1756. Le 27 décembre, fondation de la Grande Loge nationale des Pays-Bas.
    - Publication de Ahiman Rezon par Laurence Dermott. Livre des
    Constitutions de la Grande Loge des Anciens, par opposition aux
    Constitutions d'Anderson pour les Modernes.
    1760 Fondation de la Grande Loge de Suède à Stockholm.
    - Divulgation anti-maçonnique : “Les trois coups Distincts“.
    1761 Délivrance de lettres patentes donnant à Etienne Morin le droit de
    créer des hauts grades en Amérique, jusqu'au 25e degré, grade alors terminal
    de la franc-maçonnerie (Rite de Perfection dirigé par le « Conseil des
    Empereurs d'Orient et d'Occident »)1763 : Etienne Morin arrive en Haïti où
    il fonde des loges écossaises.
    1764 12 avril : Création de la Loge les « Parfaits d'Écosse » à la Nouvelle
    Orléans. C'est le premier atelier de hauts grades sur le continent nord
    américain.- Le 20 juin, fondation de la Grande Loge de Pensylvanie (Etats-
    Unis).
    1767 Résurgence du rite templier de la stricte observance par le baron Hund.
    Les assemblées de la Grande Loge sont interdites par le gouvernement.- 26
    décembre : Henry Andrew Francken, Député Grand Inspecteur Général
    d'Etienne Morin s'installe à New York où il reçoit une patente, datée du 26
    décembre 1767, pour la formation d'une loge de Perfection à Albany qui lui
    permet de conférer les degrés de perfection (du 4e au 14e) pour la première
    fois dans les treize colonies britanniques. Cette patente ainsi que les minutes
    des premiers travaux de cette loge sont actuellement dans les archives du
    Suprême Conseil de la Juridiction Nord des États-Unis.
    1768 La Grande Loge d'Ecosse introduit l'usage de délivrer des diplômes à
    ses membres.
    1769 Constitution de la Grande Loge Nationale de Genève, (10 loges) avec
    des loges locales dont “l'Union des Coeurs” la plus ancienne loge de Suisse
    et d'autres alliées, dont l'une se trouvait à Zürich, l'une même à
    Constantinople, et les autres dans les territoires sardes ou français
    avoisinants.
    1770 Fondation de la Grande Loge nationale d'Allemagne à Berlin sous le
    protectorat du Fr. Frédéric II roi de Prusse.- Etienne Morin crée un « Grand
    Chapitre » de rite de Perfection à Kingston, en Jamaïque, où il meurt en
    1771.
    1771 Grande Maîtrise du duc de Chartres malgré les interdictions royales.
    1773 Scission au sein de la Grande Loge de France dite Loge de Clermont.
    - Naissance du Grand Orient de France qui connaît d'entrée un grand
    succès. Election des Officiers du GODF.
    - Une partie de la Grande Loge devient Grande Loge Nationale.
    1775-1783 : Guerre d'Indépendance des Etats-Unis d'Amérique. La Franc-
    Maçonnerie y joue un grand rôle, par l'appartenance de nombreux leaders
    tant américains (Washington, Franklin…) que français (La Fayette,
    Rochambeau…).
    1776 Concordat entre les directoires écossais (vingt-cinq degrés) et le Grand
    Orient de France.
    - Constitution de la Loge de Luxembourg qui devient en 1802 “Les Enfants
    de la Concorde fortifiée”.
    - 1er mai : Création des Illuminati de Bavière par Adam Weishaupt,
    professeur de théologie à l'Université d'Ingolstadt.
    1777 Le 6 novembre, fondation de la Grande Loge de Virginie.
    - Institution à Londres du Grand Chapitre du Royal Arch.
    1778 Fondation du Directoire Ecossais Helvétique à Zürich.
    - Fondation, aux Etats-Unis, par le Fr. Morris, de l'Ordre de l'Eastern Star
    (Etoile de l'Orient) pour femmes.
    1779 Le 25 mai, installation de la Grande Loge provinciale de Russie (St.
    Pétersbourg).
    1780 Fondation de la Grande Loge de Madras (Indes anglaises).
    1781 Fondation de la Grande Loge de New York (Etats-Unis).
    1784 : le 14 décembre : Initiation de Mozart au sein de la loge la
    Bienfaisance
    1775 : Le 6 mars, Prince Hall et quatorze autres hommes de couleur sont
    initiés aux trois premiers degrés de la franc-maçonnerie au sein de la
    Military Lodge N°441, qui était attachée à l'armée britannique et stationnait
    à Boston..
    1782 Convent de Wilhelmsbad, convoqué par Ferdinand de Brunswick,
    Grand-Maître de la Stricte Observance. Cette assemblée rejette l'ascendance
    templière et sera à la base du rite écossais rectifié.
    1783 Le 18 mars, fondation de la Grande Loge Eclectrique de Francfort s.
    M.
    - Fondation de la Grande Loge de Maryland (Etats-Unis).
    1784 Fondation du Grand Orient de Pologne et de Lituanie.
    - Prince Hall est ses Frères obtiennent une patente de la Premier Grand
    Lodge of England sous la dénomination d' African Lodge n°459. Cependant,
    du fait des difficultés de communications, cette patente ne leur parvint qu'en
    1787.
    1785 Premier congrès maçonnique de Paris.
    1786. Le 22 mai se fonda en secret le Grand Orient National de Genève,
    remplacent la Grande Loge. Réinstallation d'une loge “Prudence” en date du
    20 janvier, alors que la loge “la Prudence”, existante semble t'il en 1750,
    passe (1786) au Grand Orient de France.
    - Adoption par le Grand Orient du rite français en sept degrés
    - Le 14 janvier, fondation de la Grande Loge de la Caroline du Sud ; Le 16
    décembre, de Géorgie ;
    - Le 18 décembre de New Jersey (Etats-Unis).
    1788 Institution à Londres de l'Ecole pour filles orphelines de Maçons.
    1789 Le Directoire helvétique fait un traité d'alliance avec la Grande Loge
    d'Angleterre.
    - Le 8 juillet, fondation de la Grande Loge du Connecticut ; - Le 18 juillet de
    New Hampshire (Etats-Unis).
    1791 Le 25 juin, fondation de la Grande Loge de Rhode Island.- les francsmaçons
    noirs américains se réunirent à Boston et constituèrent l'African
    Grand Lodge of North America. Prince Hall fut élu grand-maître à
    l'unanimité et le resta jusqu'à sa mort, en 1807. La Franc-Maçonnerie noire
    américaine est née (Elle porte le nom de Prince Hall). La ségrégation durera
    jusque dans les années 80 avec les Grandes loges des états du Nord…. Elle
    demeure à ce jour dans certaines Grandes Loges des états du Sud…
    - Le 5 décembre, quelques semaines après la première représentation de La
    Flûte Enchantée, Mozart meurt à 35 ans.
    1793 : 18 septembre : Le président George Washington pose la première
    pierre du Capitole en tenue maçonnique, entouré de très nombreux frères.
    1794 : 4 février (16 pluviôse an II) : Abolition de l'esclavage à l'initiative de
    l'Abbé Henri Grégoire (membre de la loge Les Neufs Soeurs). L'esclavage
    sera rétabli par Napoléon Bonaparte en 1802.
    - Le 14 octobre, fondation de la Grande Loge de Vermont (Etats-Unis).
    1798 Le 11 juin, fondation de la Grande Loge “Royal York à l'Amitié”, à
    Berlin.
    1799 Par le traité d'union du 23 mai, le Grand Orient reprend tous les
    pouvoirs de l'ancienne Grande Loge de France.
    - Fondation du Gr. Chapitre général des Etats-Unis de Royal Arch. Rite.
    1800 Le 16 octobre, fondation de la Grande Loge de Kentucky (Etats-Unis).
    1801 Le 31 mai, fondation à Charleston (USA) du premier Suprême
    Conseil rite écossais ancien et accepté avec trente-trois degrés sous
    l'impulsion de John Mitchell et Frederic Dalcho.
    - Adoption par le Grand Orient du rite français moderne.
    - L'empereur François II prohibe la F.M. en Autriche.
    - Fondation du Suprême Conseil de la Juridiction Sud des Etats-Unis.
    1803 Fondation du Grand Orient d'Italie.
    1804 Trois loges La Prudence, La Fraternité et Le Soleil Levant quittent la
    Grande Loge Provinciale de Genève pour adhérer au Grand Orient de
    France.
    - Le 21 mai, fondation de l'Archi-Chap. des Hauts Grades dans les Pays-Bas.
    - Le 21 septembre, fondation à Paris par le comte de Grasse-Tilly, du
    Suprême conseil de France. C'est l'acte de naissance du Rite Ecossais
    Ancien & Accepté en France.
    - Le 22 septembre, création de la Grande Loge générale écossaise de France
    du rite ancien et accepté.
    1805 A Paris, Joseph Bonaparte Grand Maître du Grand Orient.
    - Fondation du Grand Orient de “Portugal” et d'un Suprême Conseil à Milan.
    1806 Le 6 juin, fondation de la Grande Loge de Delaware (Etats-Unis).
    1808 Le 7 janvier, fondation de la Grande Loge de l'Ohio (Etats-Unis).
    1810 Le 11 décembre, fondation de la Loge du district de Colombie (Etats-
    Unis).
    1811 Le 28 septembre, fondation de la Grande Loge de Saxe à Dresde et du
    Suprême Conseil d'Espagne.
    1812 Le 21 janvier, fondation de la Grande Loge de Louisiane (Etats-Unis).
    Source : http://www.jlturbet.net/article-18777157.html
    Publié dans : L'ordre des Templiers |le 16 octobre, 2008 |


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :